Forte augmentation du bilinguisme à Québec

Le nombre de citoyens se disant bilingues dans... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le nombre de citoyens se disant bilingues dans la grande région de Québec a connu un bond de 13,5 %, passant de 36,1 % en 2011 à 39,4 % en 2016.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Québec n'échappe pas à la tendance canadienne, puisque le bilinguisme y est en forte hausse tandis que l'anglais a gagné du terrain comme langue maternelle. L'arabe, le portugais et l'espagnol sont également davantage parlés dans les chaumières de la région métropolitaine de recensement (RMR).

À l'échelle du pays, le taux de bilinguisme est passé de 17,5 % à 18 % entre 2011 et 2016, révèlent les données du recensement 2016 de Statistique Canada dévoilées mercredi. Toujours selon celles-ci, c'est au Québec qu'il y a le plus de citoyens capables de s'exprimer dans les deux langues officielles alors que l'augmentation par rapport à la dernière enquête est de 8,8 %. 

La RMR de Québec se distingue particulièrement puisque le nombre de citoyens se disant bilingues a connu un bond de 13,5 %, passant de 36,1 % en 2011 à 39,4 % en 2016. «Il y a eu une augmentation plus rapide», confirme une démographe de Statistique Canada, Émilie Lavoie. À Montréal par exemple, la hausse n'est que de 7,8 %. Mais évidemment, le nombre de citoyens se disant capable de soutenir une conversation dans les deux langues y est beaucoup plus élevé et dépasse la moitié de sa population. 

Mme Lavoie ne peut préciser pour quelle raison une telle hausse a été observée à Québec, mais n'exclut pas l'impact des classes d'anglais intensif qui se sont multipliées au cours des dernières années. Les enfants les fréquentant auraient ainsi une certaine influence sur leurs parents. Le marché du travail peut également être un facteur explicatif puisque les employeurs pourraient être plus nombreux à exiger que leurs employés s'expriment à la fois dans la langue de Molière et de Shakespeare. 

Recul du français 

Un recul du français a par ailleurs été observé dans la RMR de Québec, notamment comme langue maternelle. Celle-ci est en baisse de 1,7 % tandis que l'anglais est en hausse de 0,7 % dans la région, des chiffres qui suivent la tendance générale observée au pays.

Par ailleurs, le nombre de personnes connaissant le français est passé de 99,6 % en 2011 à 99,5 % cinq ans plus tard. À titre de comparaison, ce taux est de 91,4 % dans la RMR de Montréal. «Il y a clairement une convergence plus forte vers le français à Québec», soutient la démographe qui souligne que cela s'observe particulièrement chez les immigrants. 

À la maison, il y a également une forte augmentation du nombre de personnes s'exprimant en arabe (67 %), en portugais (53,9 %) et en espagnol (8 %). Mais leur poids démographique demeure faible puisqu'il ne dépasse pas 2 %. «Ces hausses sont très probablement liées à l'immigration», affirme Émilie Lavoie, qui ne peut confirmer cette hypothèse puisque les données Statistique Canada sur le sujet ne seront disponibles qu'en octobre. 

Plus de gens vivant seuls

La RMR de Québec n'échappe pas non plus à la tendance canadienne selon laquelle il y a plus que jamais des personnes vivant seules, faisant de ce mode de vie le plus populaire au pays (28 % des ménages). La province se distingue encore une fois puisque le tiers de ses citoyens ne partagent pas leur logis avec une ou plusieurs personnes. Dans la région, la proportion est de 35,2 % , soit 127 550 citoyens, en légère hausse avec le recensement de 2011. 

Le nombre de couples sans enfants a par ailleurs légèrement augmenté (0,3 %) tandis que ceux avec enfants a pour sa part diminué (-0,5 %).

Québec n'échappe pas à la tendance canadienne, puisque... (Infographie Le Soleil) - image 2.0

Agrandir

Infographie Le Soleil

Moins de Tanguy

Québec compte très peu de Tanguy. La région se distingue avec un nombre particulièrement élevé de jeunes âgés de 20 à 34 ans volant de leurs propres ailes. 

Parmi les régions métropolitaines de recensement (RMR) similaires, soit de 500 000 habitants et plus, celle de Québec est en queue de peloton avec moins du quart (23,8 %) des jeunes domiciliés chez leurs parents. À l'échelle du pays, le taux est de 34,7 % tandis que dans la RMR de Montréal il est de 33,1 %. À Toronto et à Oshawa, plus de la moitié des jeunes n'avaient pas quitté le nid familial lors du recensement de 2016. 

«Une somme de facteurs peuvent expliquer pourquoi dans la région le pourcentage est faible. Cela peut être dû aux préférences culturelles puisque ce phénomène est particulièrement marqué chez les immigrants», explique la sociologue chez Statistique Canada, France-Pascale Ménard. 

De façon générale, les francophones sont aussi plus rapides que leurs homologues anglophones à franchir le pas de la porte de leurs parents.

En un mot

RMR: La région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec s'étend de Saint-Gabriel de Valcartier au nord à Saint-Henri au sud et de Saint-Augustin-de-Desmaures à l'ouest jusqu'à l'île d'Orléans à l'est. Ce territoire représente 800 296 habitants en 2016 contre 767 310 en 2011.




À lire aussi

  • La SNE dénonce la chute libre du français

    Estrie et Régions

    La SNE dénonce la chute libre du français

    Déçu, mais pas surpris. Le vice-président de la Société nationale de l'Estrie (SNE), Guillaume Rousseau, dénonce la chute libre du français partout... »

  • Langue: du salon au travail

    Brigitte Breton

    Langue: du salon au travail

    ÉDITORIAL / Il est vrai, comme le dit le ministre Luc Fortin, que «ce n'est pas la responsabilité du gouvernement de légiférer ou de s'immiscer dans... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer