Référendum sur le cimetière musulman: «on est tous perdants»

La porte-parole des opposants au projet de cimetière... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

La porte-parole des opposants au projet de cimetière musulman à Saint-Apollinaire, Sunny Létourneau, gardera de l'aventure le goût amer que plusieurs personnes ou groupes ont récupéré le débat pour leur propre intérêt.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Peu importe la victoire d'un «oui» ou d'un «non», Sunny Létourneau regrette la tenue de propos islamophobes et les accusations de racisme qui ont polarisé le débat sur l'aménagement d'un cimetière musulman à Saint-Apollinaire.

«Ce n'est pas un jour de réjouissance.» Il était midi dimanche lorsque Le Soleil a rencontré Mme Létourneau chez elle. À moins d'un kilomètre de là se tenait le référendum tant médiatisé. La porte-parole des opposants au projet de cimetière musulman à Saint-Apollinaire ne comptait pas s'y rendre pour assister au dépouillement du vote ou pour accorder des entrevues. Pour elle, «le mal» était fait.

Le mal est de ne pas avoir saisi l'occasion, en amont de toute cette polémique, d'implanter un véritable cimetière multiconfessionnel comme celui inauguré il y a une semaine à Saint-Augustin-de-Desmaures. «C'est cela qu'on défendait», lance-t-elle, sachant que ce n'est pas cet argument qui est ressorti au cours des derniers mois. Sans compter les commentaires «haineux» lus sur les réseaux sociaux.

Contre l'exclusivité confessionnelle

Pour comprendre la pensée de Mme Létourneau, il faut savoir qu'elle n'est pas baptisée bien qu'elle est de parents catholiques. Si elle reproche au Centre culturel islamique de Québec (CCIQ) de vouloir un cimetière dédié exclusivement aux musulmans, elle critique aussi l'Église catholique d'exclure de ses cimetières les musulmans et les croyants d'autres confessions.

Au point tel que les urnes de son beau-père et de sa belle-mère, décédés respectivement il y a sept ans et quelques mois, trônent toujours sur une étagère de la maison. «Je refuse de les inhumer dans un cimetière exclusif à une seule religion», explique-t-elle, faisant référence au cimetière de Saint-Apollinaire. L'endroit le plus près où nous pourrions les inhumer est au complexe la Souvenance à Québec, mais c'est quand même assez loin.» Que faire alors? Pour l'heure, elle n'a pas de réponse à cette question qui, un jour, se posera pour elle.

Mme Létourneau avoue avoir eu quelques difficultés à centrer le débat sur cet argument. Elle a même dû discuter avec certains membres de son groupe d'opposants pour éviter les dérives qui «divisent». Ce qui ne les a pas empêchées, déplore-t-elle. À travers les médias, on a même entendu un citoyen craindre «un acte terroriste» dans cinq ou dix ans.

Mme Létourneau écorche au passage Mrg Gérald Cyprien Lacroix qui affirmait vendredi dans Le Soleil faire pleinement confiance aux citoyens de Saint-Apollinaire. «S'ils ne se laissent pas conduire par la peur, ils feront le bon choix. Ils sont capables par eux-mêmes de cet accueil et de ce respect de la liberté de religion», disait-il. «C'est un peu hypocrite. Ça fait son affaire. Il n'a pas besoin de les accueillir dans son cimetière.»

La meute

Samedi, le média électronique engagé Ricochet rapportait «L'implication de La Meute dans le camp du Non à Saint-Apollinaire». Selon lui, la plupart des opposants sont membres du groupe considéré par plusieurs comme islamophobe. Une information que nuance Mme Létourneau.

«Je me suis inscrite parce que c'était le seul moyen pour commenter certains propos que j'avais lus et que je trouvais extrémistes. Je ne suis pas impliquée dans La Meute», se défend-t-elle, voulant s'en dissocier. D'autre part, elle confie connaître depuis plusieurs années Sylvain Maikan, membre actif de La Meute, qui habite Saint-Apollinaire. Elle n'est pas pour autant en accord avec ses idées et maintient que l'organisation ne lui dicte pas quoi dire.

Elle gardera de l'aventure le goût amer que plusieurs personnes ou groupes ont récupéré le débat pour leur propre intérêt.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer