PETA tentera de sensibiliser Céline Dion au sort des animaux

Céline Dion... (Archives AP)

Agrandir

Céline Dion

Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Alors que Céline Dion a fait beaucoup jaser pour une photo sur laquelle elle apparaît nue publiée par le magazine Vogue, c'est plutôt une photo sur laquelle elle est vêtue d'un long manteau en peau de python qui a fait réagir l'organisme de défense des animaux People for the Ethical Treatment of Animals (PETA).

La photo, prise le 28 juin à la sortie de la diva de l'hôtel Royal Monceau Raffles à Paris, la montre portant un ensemble Balmain d'une valeur de plus de 25 000 $ incluant le fameux manteau, un t-shirt orné d'une tête de tigre et de longues bottes en suède.

«Un manteau en peau de serpent représente la mort de plusieurs serpents, que l'on tue en les clouant à des arbres ou en leur pompant de grandes quantités d'eau dans le corps pour relâcher leur peau avant de les écorcher, souvent alors qu'ils sont toujours vivants», a expliqué Lisa Lange, vice-présidente senior de PETA, dans un échange de courriers électroniques avec Le Soleil.

L'organisme américain a confirmé qu'il tenterait de sensibiliser la chanteuse québécoise au sort des animaux après cet épisode.

«Céline Dion a le monde au bout des doigts et ce serait tellement facile pour elle de démontrer de la compassion pour les animaux en portant des vêtements de faux serpent, de faux crocodile ou toute autre option végétalienne chic», poursuit Mme Lange.

Remerciements

PETA a d'ailleurs expédié mercredi une carte à Céline Dion pour la féliciter de la tenue qu'elle portait... la veille de son apparition dans le manteau de python, soit une salopette Givenchy de faux cuir d'une valeur de près de 2 000 $.

«Nous venons tout juste de lui envoyer une carte de remerciement pour avoir porté cette salopette de faux cuir et nous allons fort probablement discuter de cette question (le manteau de python) avec elle», a ajouté Katie Arth, directrice adjointe des relations avec les médias chez PETA.

Ce n'est pas la première fois que PETA interpelle des célébrités concernant leurs choix vestimentaires. En mai, l'organisme avait fait parvenir un manteau de fausse fourrure à la chanteuse Rihanna en plus de lui suggérer de se départir de ses manteaux de fourrure après l'avoir vue en porter un sur une croisière organisée par la maison Dior.

En décembre 2016, c'est le chanteur canadien Justin Bieber qui avait été pointé du doigt par PETA après avoir été photographié vêtu d'un épais manteau de fourrure à... Los Angeles.

Les tractations de l'organisme ont déjà par le passé convaincu plusieurs vedettes de mettre de côté la fourrure et le cuir, notamment la comédienne Eva Mendes, la mannequin Evelyn Lozada et même Sharon Osbourne, épouse et gérante du chanteur metal Ozzy Osbourne.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer