Québec derrière les Ursulines

Le ministre de la Culture, Luc Fortin... (Archives La Presse, André Pichette)

Agrandir

Le ministre de la Culture, Luc Fortin

Archives La Presse, André Pichette

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le ministre de la Culture, Luc Fortin, assure qu'il accompagnera les Ursulines de Québec et l'administration Labeaume afin de trouver une nouvelle vocation au monastère que les religieuses fondatrices quittent dans le Vieux-Québec.

«À titre de ministre de la Culture, de gardien du patrimoine, j'ai toujours une préoccupation par rapport à l'édifice, qui est quand même classé» patrimonial, a commenté jeudi M. Fortin, au lendemain de l'annonce du départ des Ursulines vers le secteur D'Estimauville, où elles logeront avec les Soeurs Servantes du Saint-Coeur-de-Marie de Beauport. 

«On va épauler la Ville à maintenir la vocation éducative de l'immeuble parce que c'est le souhait des Ursulines et je pense que c'est le souhait de l'ensemble de la communauté à Québec», a poursuivi le ministre. 

Comme la conseillère municipale responsable du dossier, Julie Lemieux, le maire Régis Labeaume s'est pour sa part montré optimiste quant à la suite des choses. «Il y a beaucoup de locaux à louer, c'est large, tu ne peux pas faire n'importe quoi là-dedans parce qu'il faut préserver et on y tient nous aussi», a-t-il commenté. «C'est un peu délicat, mais on est habitués à Québec, nos gens connaissent ça.»

«L'inquiétude qu'on avait Julie et moi, c'est que des promoteurs veuillent développer les deux sites», a révélé M. Labeaume. Un appel a même été logé au ministère de la Culture «pour s'entendre sur le même discours» voulant que «ça ne peut pas être vendu». 

Cette opposition à la privatisation a toutefois un prix. «Si on s'oppose, il faut aider», résume le maire. 

Ce dernier n'a pas voulu s'avancer sur la possibilité d'installer dans le monastère l'Organisation des villes du patrimoine mondial, à la recherche d'un siège social permanent à Québec, et un éventuel centre de diffusion sur les villes membres de l'UNESCO. «Bon, on va arrêter là», a clos M. Labeaume avec un sourire.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer