L'acte de mariage de Louis-Hébert et Marie Rollet retrouvé après 400 ans

Louis Hébert (photo) était le premier agriculteur de... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Louis Hébert (photo) était le premier agriculteur de la Nouvelle-France, mais également un apothicaire et un botaniste dont les travaux ont traversé l'océan, tandis que sa femme, Marie Rollet, s'est de son côté démarquée notamment par les liens qu'elle a su tisser avec les Amérindiens.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Une pièce manquante du casse-tête de l'histoire de la province a été retrouvée il y a quelques semaines à Paris. L'acte de mariage que l'on croyait brûlé du premier couple de colons français à s'être installé en Nouvelle-France révèle que Louis-Hébert et Marie Rollet n'ont pas uni leur destinée à l'église Saint-Germain-l'Auxerrois comme on l'a cru pendant plus de 400 ans.

Une quinzaine d'années avant de faire la traversée pour le Nouveau Monde, les jeunes tourtereaux n'ont donc pas célébré leur noce dans la paroisse de la Ville Lumière d'où ils étaient originaires, explique le coprésident de la commission franco-québécoise sur les lieux de mémoire communs, Denis Racine. Bien des manuels et encyclopédies d'histoire devront ainsi être revus.

Ce sont deux Québécois, dépêchés en France expressément pour tenter de mettre la main sur l'acte de mariage, qui l'ont finalement retracé «dans une autre vieille paroisse» que celle de l'église Saint-Germain-l'Auxerrois, située place du Louvres dans le 1er arrondissement de Paris. Beaucoup de documents relatifs à la période de l'histoire où sont nés les deux colons ont été brûlés et c'est pour cette raison que le précieux document n'avait jamais été trouvé.

M. Racine se garde bien de révéler où exactement Louis-Hébert et Marie Rollet se sont mariés puisqu'il s'agit de la pièce de résistance d'une conférence de presse qui aura lieu mercredi matin au monastère des Augustines annonçant les activités entourant le 400e anniversaire de leur arrivée en Nouvelle-France. «L'acte contient une surprise», promet l'avocat.

Mais selon lui, cette importante découverte permettra d'en savoir plus sur l'origine des Québécois puisque le célèbre couple est l'ancêtre de milliers d'habitants dans la province dont l'un des plus connus actuellement est le premier ministre Philippe Couillard.

Un 400e important

Cette révélation tombe à point nommé puisque 2017 marque le 400e anniversaire de ces pionniers tout sauf ordinaires, décrit l'historien Jacques Mathieu qui est le coauteur d'un nouveau livre intitulé «La vie méconnue de Louis Hébert et Marie Rollet» (Septentrion).

Extrêmement résilient, Louis Hébert a su se tirer de la misère et est devenu non seulement le premier agriculteur de la Nouvelle-France, mais également apothicaire et botaniste dont les travaux ont traversé l'océan. Instruite et figure de l'affirmation féminine, Marie Rollet s'est de son côté démarquée notamment par les liens qu'elle a su tisser avec les Amérindiens et l'enseignement qu'elle leur a prodigué ainsi qu'à leurs trois enfants.

Vingt-cinq activités sont prévues à Québec par près d'une trentaine d'organismes pour souligner l'anniversaire d'arrivée de cette première famille française.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer