Exclusif

Des vestiges archéologiques à Limoilou?

Au XIXe siècle, une auberge, le Hedleylodge, se... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Au XIXe siècle, une auberge, le Hedleylodge, se dressait sur le site dorénavant occupé par un stationnement situé derrière le restaurant Tim Hortons de la 3e Avenue. Les apprentis archéologues de l'Université Laval espèrent en trouver les vestiges.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Après plus de 15 ans à l'îlot des Palais, le terrain de jeu des étudiants en archéologie de l'Université Laval déménage dans Limoilou. Les apprentis archéologues fouilleront le stationnement situé derrière le Tim Hortons de la 3e Avenue dans l'espoir de trouver les vestiges de fortifications et de l'ancien quartier ouvrier d'Hedleyville.

C'est la première fois en plus de 30 ans que le chantier-école s'expatrie à l'extérieur des zones patrimoniales et touristiques de la ville. Le secteur de l'îlot des Palais est devenu avec les années de plus en plus convoité par divers événements et bien que très riche sur le plan archéologique, il commençait à ressembler «à un fromage gruyère», illustre l'un des deux professeurs responsables du projet, Réginald Auger.

«Nous cherchions un nouvel endroit plus proche des citoyens», explique sa collègue, Allison Bain. «Et Limoilou a été très peu exploré sur le plan archéologique.» Grâce aux nouvelles technologies qui permettent la superposition de cartes géographiques et d'anciens plans, l'emplacement idéal a donc été trouvé à l'intersection de la 3e Avenue et de la 4e Rue puisqu'il pourrait y avoir non seulement des traces du XIXe siècle, mais également du XVIIIe

Hedleyville

C'est le siècle le plus récent qui intéresse davantage les archéologues qui veulent remonter à l'époque de l'ancien marchand de bois William Hedley Anderson qui habitait une vaste ferme à l'endroit de l'actuelle paroisse de Notre-Dame-de-Rocamadour. À l'époque, des lots de son terrain ont rapidement été loués, puis ses pourtours aménagés avec de nouvelles habitations pour créer Hedleyville. À l'endroit où le chantier-école sera installé, ce sont les vestiges d'une auberge, le Hedleylodge, que l'équipe d'archéologues espère découvrir. Le but est de parvenir à reconstituer comment vivaient les gens de l'époque alors que Québec était en plein essor industriel. 

Les étudiants pourraient également tomber sur des traces d'une fortification temporaire élevée à Limoilou en 1759 des deux côtés de la rivière Saint-Charles et qui devait empêcher, selon celui qui l'a fait construire, Louis-Joseph de Montcalm, une invasion britannique venant de l'est. Contrairement à celle en haute ville, la fortification de Limoilou, surnommée «tête de pont», était faite de remblais de terre. «On serait peut-être juste à l'extérieur ou à l'intérieur de cette fortification», prédit Mme Bain. Ce n'est pas la première fois que le sol est fouillé dans le secteur pour retrouver les traces de ce rempart, mais rien n'a encore été découvert.

Plus de visibilité

Certaines ficelles demeurent encore à attacher, mais normalement, dès la mi-mai, de petites parties de l'asphalte du stationnement derrière le Tim Hortons seront cassées pour permettre à la quinzaine d'étudiants du baccalauréat et de la maîtrise en archéologie de creuser dans ces histoires de la ville encore méconnues.

L'exercice ne durera que cinq semaines, mais Mme Bain a bon espoir d'y trouver matière à étude et aussi un très grand intérêt auprès des résidents très attachés à leur quartier. «On veut que la population découvre l'archéologie», souligne la professeure, ravie lorsque des passants s'arrêtent et posent des questions à son équipe. «Cela fait partie de la formation des étudiants qui deviennent des ambassadeurs de leur métier.» Une journée portes ouvertes est d'ailleurs prévue le 11 juin. Le projet à Limoilou est d'une durée de trois ans.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer