Un nouveau festival pour contrer le racisme

Le rappeur Webster souhaite, par le biais du... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le rappeur Webster souhaite, par le biais du Festival, contrer ce qu'il ressent comme une montée de la droite et un repli identitaire.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La capitale sera l'hôte d'un nouvel événement socioculturel en février : le Festival contre le racisme.

«Il est important d'avoir un Festival contre le racisme ici à Québec à une époque où on ressent une montée de la droite et de l'extrême droite, surtout un repli identitaire», explique le rappeur Webster dans une vidéo promotionnelle diffusée sur le Web. 

Au téléphone, il ajoute : «C'est parce que, ces dernières années, on voit vraiment une montée, une recrudescence du racisme.» À la radio, dans le fond de l'air anti-islam, sur les médias sociaux, on découvre des commentaires sur les «bons» immigrants et les «mauvais», des appels «rentrez chez vous». Et il y a ces groupes intolérants qui s'affichent sans gêne.

L'objectif de l'événement? «Pouvoir démontrer que l'humanité est belle dans sa diversité, qu'elle est belle dans ce qu'elle a d'humain, en fait, que c'est toute cette diversité-là qui fait l'humanité. Et que les gens doivent arrêter de se replier sur eux et comprendre qu'on doit avancer tous ensemble.»

Dans la vidéo, on le voit devant l'oeuvre d'art de rue Somos pasajeros *nous sommes des passagers [résident - visiteur - étranger - migrant]. Webster poursuit : «Comme ça dit derrière, nous sommes tous passagers sur cette planète-ci, donc avançons ensemble.»

Documentaires et spectacles

Pour cette première édition, on annonce des conférences, la diffusion d'un documentaire et des spectacles du 16 au 18 février. Le Fou-Bar de la rue Saint-Jean, Le Cercle sur Saint-Joseph Est et La Source de la Martinière, à deux pas de l'amphithéâtre, hébergeront le volet musical varié : folk rock, punk, hardcore, afro-latine, hip-hop...

Le Festival contre le racisme est ouvert à tous, indique Webster. «C'est quelque chose de positif et de rassembleur. C'est pour être ensemble et souligner la diversité positivement.»

L'événement s'affiche sur Facebook (www.facebook.com/festivalcrq/). On y trouve les liens pour découvrir les artistes. Tarif : 10 $ à la porte.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer