Attentat au Burkina Faso: honorer la mémoire des victimes, un an plus tard

L'église du Très-Saint-Sacrement de Québec était bondée, dimanche... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

L'église du Très-Saint-Sacrement de Québec était bondée, dimanche soir, à l'occasion d'une messe en commémoration à la mémoire d'Yves, Maude et Charles-Élie Carrier, ainsi que celle de Gladys Chamberland, Louis Chabot et Suzanne Bernier, ces six Québécois qui ont perdu la vie dans une attaque terroriste à Ouagadougou, au Burkina Faso, en janvier 2016.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'église du Très-Saint-Sacrement de Québec était bondée, dimanche soir, à l'occasion d'une messe en commémoration à la mémoire d'Yves, Maude et Charles-Élie Carrier, ainsi que celle de Gladys Chamberland, Louis Chabot et Suzanne Bernier, ces six Québécois qui ont perdu la vie dans une attaque terroriste à Ouagadougou, au Burkina Faso, en janvier 2016.

«Ils ont donné totalement. Ce soir, nous nous souvenons d'eux.» C'est par ces mots que le prêtre a commencé la cérémonie, en mémoire à ce groupe qui terminait un séjour de solidarité internationale en Afrique lorsque des terroristes ont ouvert le feu à l'hôtel où ils se trouvaient.

Karine Paquet, une amie de longue date des soeurs Maude et Fannie Carrier, tenait à assister à l'événement, car c'est une façon pour elle de célébrer la mémoire de celle qu'elle connaissait depuis sa première année de secondaire. «Ça fait un an qu'on s'est pas vu... C'est encore irréel», a-t-elle confié, ajoutant que c'était «comme si c'était hier» qu'elle voyait son amie Maude.

«Maude, on l'aimait tout de suite. Au premier contact, elle dégageait une générosité, une bonté et une ouverture», a confié Julie Aubin, une collègue de l'enseignante en 4e secondaire à l'école Cardinal-Roy, à Québec.

Croisé avant le début de la messe, le ministre fédéral de la Famille et député de Québec, Jean-Yves Duclos, tenait à assister à la cérémonie. «On est là pour les mêmes raisons que tout le monde», a-t-il convenu simplement.

Croisé avant le début de la messe, le... (Le Soleil, Pascal Ratthé) - image 2.0

Agrandir

Croisé avant le début de la messe, le ministre fédéral de la Famille et député de Québec, Jean-Yves Duclos, tenait à assister à la cérémonie. «On est là pour les mêmes raisons que tout le monde», a-t-il convenu simplement.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Journée nationale du vivre-ensemble

Les élèves et membres du personnel de l'école secondaire Cardinal-Roy, où ont travaillé Maude et Yves Carrier, ainsi que Louis Chabot, souligneront lundi le premier anniversaire de leur décès d'une façon bien spéciale. 

À l'occasion de la Journée nationale du vivre-ensemble décrétée par le gouvernement après les attentats du Burkina Faso, la direction de l'école n'a pas hésité à leur rendre hommage. Dès 8h30 lundi matin, une minute de silence sera observée. Puis, à l'heure du midi, la soupe aux légumes, inspirée d'Yves Carrier, sera partagée par tous les élèves et membres du personnel. «Des légumes de toutes les couleurs et de toutes les formes», a expliqué la directrice de l'établissement, Élisabeth Fortin. 

L'école Cardinal-Roy, fière de la diversité des origines ethniques de ses élèves, les invite tous à porter un vêtement qui représente leur culture dans l'optique de célébrer la diversité, une valeur importante pour Yves Carrier. Une soupe «riche, complète et variée, symbole de générosité», a pour sa part commenté Mme Aubin. 

En l'honneur de Maude Carrier, qui enseignait le français aux élèves de 4e secondaire, «on va peinturer une corde à linge dans le corridor pour y accrocher différentes pensées», a ajouté Mme Fortin. L'enseignante avait pour habitude de tendre une corde à linge dans sa classe où les élèves pouvaient y accrocher des mots, des pensées et autres messages. 

Pour Julie Aubin, l'idée, «c'est de continuer la mission qu'elle s'était donnée dans ce projet-là, celle de transmettre un message de générosité et de positivisme».

Un prix qui porte le nom des Carrier et de Louis Chabot sera aussi remis à un élève qui s'est démarqué pour son engagement communautaire.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer