Au-delà des paniers de Noël

Vendredi, les locaux du Pignon bleu fourmillaient de... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Vendredi, les locaux du Pignon bleu fourmillaient de bénévoles qui transportaient et classaient les boîtes de denrées non périssables destinées à 125 familles.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Alain et Claude Rioux ont beau entamer leur 16e Noël de distribution de paniers pour le Pignon bleu, ils sont chaque année aussi touchés par les étincelles dans les yeux des familles qui les reçoivent.

«On a parti ça en 2000 avec deux familles. Petit à petit, on en a parlé à nos amis et là, on est à 125 familles cette année», a relaté vendredi Alain Rioux à propos de la collecte annuelle qu'il a lancée avec son cousin Claude.

Tout a commencé quand les deux hommes ont donné un coup de pouce à une amie travailleuse sociale au Pignon bleu, un organisme qui vient en aide aux enfants défavorisés. Seize ans plus tard, les cousins Rioux se réjouissent de voir plus de 300 bénévoles se mobiliser pour la grande distribution qui a lieu ce samedi, veille de Noël. 

Vendredi, les locaux du Pignon bleu, fondé il y a 25 ans jour pour jour, le 23 décembre 1991, fourmillaient. Des bénévoles de tous les âges et de tous les horizons transportaient et classaient les boîtes de denrées non périssables. 

Samedi, 250 caisses de viande, gracieuseté de divers distributeurs, s'ajouteront. Une gigantesque épicerie de produits frais, fruits et légumes permettra de compléter les boîtes.

Le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, le ministre fédéral de la Famille, des Enfants et du Développement social Jean-Yves Duclos et des conseillers municipaux de la Ville de Québec participeront aussi à la distribution samedi matin. Le Pignon bleu a d'ailleurs été fondé en 1991 par l'actuel maire de Québec, Régis Labeaume, et son amie Line-Sylvie Perron.

La contribution de telles personnalités permet de faire connaître l'initiative et d'inciter d'autres personnes à donner au Pignon bleu, estime Claude Rioux, sensible à la réalité du quartier Saint-Sauveur où se trouve l'organisme.

«On vient de la basse ville, on n'a pas été élevés dans la ouate», a-t-il lancé en entrevue alors que les boîtes s'empilaient à vue d'oeil.

Au fil des ans, il a vu des familles venir et partir, des jeunes améliorer leur sort après une enfance difficile. Et force est de constater que les besoins demeurent, et vont en grandissant même. «La pauvreté, elle se renouvelle», illustre Claude Rioux.

Ce qui reste intact toutefois est cette impression «d'apporter du bien-être» chaque fois qu'ils livrent un panier de Noël à une famille. «Ça fait huit ans que je vais à la même place. Ils m'attendent, savent vers quelle heure on arrive», relate Alain Rioux, ému à cette évocation.

Aussi l'été

L'Opération paniers de Noël est la plus connue des activités du Pignon bleu. Mais Richard Foy, directeur général du Pignon bleu depuis 1994, se dit particulièrement fier de l'Opération Été-bouffe, qui permet la distribution de collations santé dans 14 écoles primaires et 17 terrains de jeux de la basse ville. Les moniteurs et monitrices deviennent alors «les yeux et les oreilles» de l'organisme pour identifier les enfants au ventre vide. 

«On rend disponibles des boîtes à lunch ou des compléments de lunch. Les moniteurs ont une ligne directe ici et on livre systématiquement», a expliqué M. Foy.

Le financement de ce programme est possible grâce aux 60 000 $ amassés annuellement par l'organisme pendant la période des Fêtes. De cette somme, environ 25 000 $ sont consacrés aux paniers de Noël et une large partie du reste au service Été-bouffe. «Ça prouve que l'Opération paniers de Noël dure tout au long de l'année, conclut Claude Rioux. Ce n'est pas un one shot deal

Le directeur général du Pignon bleu, Richard Foy,... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 2.0

Agrandir

Le directeur général du Pignon bleu, Richard Foy, à gauche, accompagné de Claude et Alain Rioux, les deux cousins à l'origine de l'Opération paniers de Noël.

Le Soleil, Yan Doublet

Le Pignon bleu depuis 25 ans

10 millions

de collations distribuées à 20 000 enfants

400 000

repas servis à 2000 familles

200

jours d'activités éducatives par année

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer