Dessine-moi un langage

«Avec un coeur, quel message pourrait être négatif?»... (AFP, Behrouz MEHRI)

Agrandir

«Avec un coeur, quel message pourrait être négatif?» demande le Japonais Shigetaka Kurita, qui a inventé les émojis.

AFP, Behrouz MEHRI

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Miwa Suzuki, Anne Beade
Agence France-Presse
Tokyo

Shigetaka Kurita n'en revient toujours pas. Quand ce Japonais a croqué à la fin des années 90 sur un bout de papier 176 dessins rudimentaires, il ne s'imaginait pas qu'un jour ses «émojis» ponctueraient les messages en ligne du monde entier.

Ils viennent même d'entrer dans l'histoire, en rejoignant la collection du prestigieux Musée d'art moderne de New York (MoMA), où ces combinaisons de gros pixels sont actuellement exposées.

«J'ai créé ce que moi-même j'aurais voulu avoir», quelque chose qui «ajoute des sentiments» à de courts et frustrants messages écrits, explique le créateur qui, à 44 ans, a gardé son look start-up.

Il travaillait à l'époque chez NTT Docomo, pionnier de l'Internet mobile (i-mode), et «avoir l'honneur du MoMa», c'est plus que ce à quoi il aspirait, confie-t-il lors d'un entretien avec l'AFP à Tokyo.

Les émojis, terme qui signifie littéralement «image-lettre» en japonais, sont en quelque sorte «une évolution des kanjis [idéogrammes] qui se sont épanouis en pictogrammes colorés dans cette ère numérique», note M. Kurita, qui a aussi puisé son inspiration dans les mangas.

«Du fait de ces racines nippones, je ne m'attendais pas à ce que les gens à l'étranger adoptent les émojis», dit-il, encore étonné du succès de son invention.

«Apaiser les relations»

Du coeur au parapluie, du verre de martini au smiley (à l'époque, un rectangle en guise de bouche et deux accents circonflexes pour les yeux), «ces modestes chefs-d'oeuvre ont semé les graines qui ont permis le phénoménal essor d'un nouveau langage visuel», résume Paul Galloway, du MoMa.

Douze ans après leur naissance au Japon, la fièvre émoji s'empare de la planète quand l'américain Apple les intègre dans la bibliothèque de caractères de son iPhone. Désormais pléthore (plus de 1800), ils égayent toutes les discussions, des messages texte aux réseaux sociaux, avec parfois des séquences entières d'émojis comme celle imaginée par le joueur de tennis Andy Murray pour raconter son mariage sur Twitter.

Remontant à l'Antiquité, ce recours aux images et aux schémas est apparu plus nécessaire encore avec l'avènement de la communication électronique «pour réaffirmer le côté humain dans un univers profondément impersonnel et abstrait», souligne M. Galloway.

Émotions et sentiments

Les émojis «permettent à un message informel de transmettre des émotions et des sentiments qui sont difficiles à retranscrire en écriture phonétique», confirme Marcel Danesi, professeur de sémiotique à l'Université de Toronto et auteur d'un livre sur le sujet. «Ils permettent aussi de comprimer l'information, de gagner de l'espace, mais surtout ils ajoutent un ton non conflictuel à un message», comme s'ils «apaisaient les relations, allégeaient les tensions potentielles».

Petit glossaire des émojis

De 176 à leurs débuts en 1999 à plus de 1800 aujourd'hui, les émojis sont devenus incontournables. En voici un petit florilège.

Attitudes

Il y en a pour tous les goûts : haussement d'épaules, poing serré, lévitation, prise d'égoportrait, éternuement, massage de la tête...

Émoticône

:-)

À la différence des émojis, petits dessins expressifs, les émoticônes sont des suites de caractères alphanumériques utilisés pour décrire le plus souvent une expression du visage. Comme :-) pour signaler un sourire.

Larmes

«Le visage avec des larmes de joie» a été désigné en 2015 par les dictionnaires Oxford comme mot de l'année. C'est l'émoji le plus populaire, selon le site emojitracker.

Gourmet

Les Français ont désormais droit à leur baguette et croissant, les Espagnols à la paella et les

Néo-Zélandais au kiwi. Le créateur japonais des émojis, Shigetaka Kurita, aimerait que soit ajoutée l'anguille, son plat préféré, mais ce n'est pas encore d'actualité.

Diversité

Pour mieux représenter la diversité de l'humanité, les émojis se déclinent désormais en cinq couleurs de peau différentes qui s'ajoutent à la traditionnelle couleur jaune des smileys. Dans la même optique, une femme voilée pourrait bientôt rejoindre d'autres images religieuses : mosquée, sanctuaire shinto ou chapelet. Le bouddha a en revanche été recalé en vertu des règles du consortium international Unicode, défavorable aux émojis de divinités.

Mère Noël

Émoji tout nouveau, créé pour aller de pair avec le père Noël, tout comme le prince pour convoler avec la princesse, et l'homme en smoking avec la mariée.

Coeur et mal de coeur

Le coeur couleur orange pourrait être inclus en 2017 à la liste officielle, aux côtés de la luge, de la noix de coco ou du moins ragoûtant petit bonhomme vomissant. Sont aussi en lice la femme qui allaite et l'homme barbu.

Revolver

Le géant américain Apple a décidé cette année de remplacer le très réaliste revolver par un pistolet à eau vert en plastique, une initiative aussitôt saluée par le lobby antiarmes à feu.

Enfantin

«Pile of poo», poétiquement représenté sous la forme d'un souriant tas d'excréments. Pour la petite histoire, M. Kurita l'avait proposé en 1999 : «C'est enfantin, mais je trouvais ça bien d'avoir quelque chose qui fasse pouffer les gens, mais mon entreprise [la compagnie NTT Docomo] l'a refusé pour

des questions d'image.»

Tendances nationales

Selon un rapport de la start-up britannique SwiftKey publié en 2015, les Canadiens raffolent de l'émoji «pile of poo» et de tout ce qui est associé à la violence et à l'argent, les Français plébiscitent le coeur, mais ce sont les Russes qui remportent la palme du romantisme, tandis que les arabophones adorent fleurs et plantes.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer