La consommation de cannabis augmente au Québec

La consommation de cannabis chez les personnes de... (Archives La Presse)

Agrandir

La consommation de cannabis chez les personnes de 15 ans et plus est passée de 12 % en 2008 à 15 % en 2014-2015, une hausse essentiellement attribuable à la consommation occasionnelle (moins de trois fois par mois) chez les 18 ans et plus.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La consommation de cannabis a augmenté au Québec depuis 2008, révèle un bulletin de l'Institut de la statistique publié lundi.

Selon cette étude menée à partir des données des éditions 2008 et 2014-2015 de l'Enquête québécoise sur la santé de la population, la consommation de cannabis chez les personnes de 15 ans et plus est passée de 12 % en 2008 à 15 % en 2014-2015, une hausse essentiellement attribuable à la consommation occasionnelle (moins de trois fois par mois) chez les 18 ans et plus. Celle-ci est passée de 8% en 2008 à 10% en 2014-2015.

La consommation de cannabis a augmenté au Québec... (Infographie Le Soleil) - image 2.0

Agrandir

Infographie Le Soleil

La consommation de cannabis a augmenté au Québec... (Infographie Le Soleil) - image 2.1

Agrandir

Infographie Le Soleil

Quelle soit régulière ou occasionnelle, la consommation de cannabis est plus importante chez les hommes que chez les femmes. Les 18-24 ans fument également davantage que d'autres groupes d'âge.

Vivre seul, avoir des idées suicidaires, fumer la cigarette et consommer d'autres drogues sont autant de facteurs qui augmentent la probabilité de consommer régulièrement ou occasionnellement du cannabis, révèle encore le document. Le fait de présenter un niveau élevé de détresse psychologique est associé à la consommation régulière de cannabis, mais pas à la consommation occasionnelle.

Une légère augmentation de la consommation régulière de cannabis chez les 25-44 ans et chez les 45-64 ans a par ailleurs été observée. «Est-ce que cette hausse observée chez les 45-64 ans, qui sont plus susceptibles d'avoir une maladie chronique, pourrait être attribuable, en partie, à un accroissement de la consommation à des fins thérapeutiques?» demandent les auteurs du bulletin.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer