Armée du Salut: hausse importante des enfants dans le besoin

L'Armée du Salut ressort ses paniers à dons.... (Le Soleil, Baptiste Ricard-Chatelain)

Agrandir

L'Armée du Salut ressort ses paniers à dons. On escompte amasser environ 50 000 $ afin d'offrir une épicerie de Noël à quelque 500 familles pauvres de Québec. Pour souligner l'occasion, le président d'honneur de la campagne, Raphaël Vézina, chef et copropriétaire du restaurant Laurie Raphaël, a cuisiné dans le hall central de Laurier Québec, mardi avant-midi.

Le Soleil, Baptiste Ricard-Chatelain

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'Armée du Salut observe une augmentation des demandes d'aide en provenance de familles démunies de la capitale.

«On reçoit beaucoup d'appels», note Sarah Lefebvre-Cloutier, directrice du marketing et des communications. «Il y a vraiment eu une hausse au cours des dernières années.»

Une statistique a vraiment surpris l'Armée du Salut, installée depuis un an et demi sur le boulevard Wilfrid-Hamel. Avant son déménagement, quelque 1500 enfants profitaient de ses services alimentaires. Ils sont maintenant 2500. «C'est 1000 de plus!» s'étonne-t-elle. 

Au total, en comptant les adultes, environ 7500 personnes reçoivent de la nourriture sur une base régulière. «On a atteint notre seuil. [...] On arrive au top. On manque de bénévoles, d'employés, de sous, de denrées.»

Mme Lefebvre-Cloutier ne sait pas encore ce qui a engendré cet accroissement de la demande, surtout pour les enfants. Mais tous les organismes communautaires remarquent qu'une nouvelle clientèle frappe à leurs portes, fait-elle valoir. Les loyers ont augmenté rapidement, le coût de l'épicerie aussi; les salaires n'auraient cependant pas suivi la même courbe ascendante. Des familles qui ont des emplois précaires n'arriveraient plus à boucler leur budget.

Pour aider, la population peut visiter le magasin de l'Armée du Salut planté au 815, boul. Wilfrid-Hamel, souligne-t-elle. Les revenus servent à financer les oeuvres: «Acheter, c'est comme faire un don pour le comptoir alimentaire.» On y trouverait des articles usagés et neufs, parfois offerts par des commerces de la région.

Paniers des Fêtes

Aussi, la course annuelle aux emplettes des Fêtes étant (déjà) en cours, l'Armée du Salut ressort ses «marmites» à dons, ces boules transparentes dans lesquelles nous pouvons déposer de l'argent. On compte amasser environ 50 000$ afin d'offrir une épicerie de Noël à quelque 500familles pauvres de Québec.

Pour souligner l'événement, le président d'honneur de la campagne, Raphaël Vézina, chef et copropriétaire des restaurants Laurie Raphaël, a cuisiné une crème de panais et agrumes vanillée dans le hall central de Laurier Québec, mardi avant-midi. Celle-ci était en vente toute la journée au profit de l'Armée du Salut. Au comptoir La Serre, voisin du restaurant, on trouvera en outre un jus pommes-canneberges-agrumes-érable-sapin créé pour l'occasion. Il sera en vente durant un mois, toujours pour financer les paniers de Noël.

«On a des valeurs de partage et d'entraide, indique Raphaël Vézina. C'est en faisant de petits gestes qu'on peut faire bouger les choses au sein de notre communauté.»

À Québec, l'Armée du Salut, ce sont deux établissements. Il y a les centres d'hébergement pour hommes et femmes de la côte du Palais, en face du pavillon hospitalier de L'Hôtel-Dieu. Il y a aussi le magasin-comptoir alimentaire-église communautaire du boul. Wilfrid-Hamel.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer