Une conférence sur la radicalisation rassemblera 400 experts à Québec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Impact des nouvelles technologies dans les discours haineux, rôle des villes contre la radicalisation ou encore des témoignages de familles de jeunes radicalisés : on en a appris davantage jeudi sur le contenu d'une grande conférence de l'UNESCO à Québec du 30 octobre au 1er novembre.

La tenue dans la capitale de la conférence «Internet et la radicalisation des jeunes : prévenir, agir et vivre ensemble» avait déjà été annoncée en mai par la ministre québécoise des Relations internationales, Christine St-Pierre. Mais jeudi, le dévoilement de la programmation a permis d'apprendre que 400 experts et représentants de 70 pays convergeront vers Québec la semaine prochaine.

La directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, sera présente. On entendra aussi le lieutenant général à la retraite Roméo Dallaire et Jehangir Khanm, directeur de l'équipe spéciale de lutte contre le terrorisme des Nations Unies, en plus de divers experts, universitaires et représentants du secteur privé. Le responsable de la liberté d'expression et des relations internationales chez Google, Ross LaJeunesse, participera notamment à un atelier. 

Pour la ministre St-Pierre, la conférence Québec-UNESCO permettra de «faire rayonner l'expertise québécoise». «Mais également de démontrer notre volonté à participer activement au dialogue international sur la question afin de dégager des pistes de solution durables et efficaces», a-t-elle commenté en conférence de presse à l'hôtel de ville de Québec.

Si la radicalisation vers l'islam, au coeur de l'actualité, sera largement abordée, la conférence promet aussi des discussions sur divers types de propos haineux. Un ancien suprémaciste blanc devenu travailleur social, Daniel Gallant, participera notamment à une table ronde.

Journée du vivre ensemble

Jeudi, Christine St-Pierre a aussi déposé une motion à l'Assemblée nationale pour la création d'une journée nationale du vivre ensemble. Cette journée se tiendra le 15 janvier, en mémoire des Québécois, dont des résidents de Lac-Beauport, décédés dans les attentats de Ouagadougou au Burkina Faso le 15 janvier 2016.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer