Plus de gros dons à Centraide dans la région de Québec

Les gens de l'organisme RE-FA-VIE, dans Montmorency, ont... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Les gens de l'organisme RE-FA-VIE, dans Montmorency, ont réservé une belle surprise mardi au maire Régis Labeaume alors que des enfants l'attendaient avec des pancartes et des sourires. L'organisme offre divers services aux familles comme une friperie, une cuisine collective et une halte-garderie.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Est-ce une hausse de la sollicitation auprès des riches de Québec? Chose certaine, le nombre de grands donateurs à Centraide a explosé en 10 ans.

De 16 seulement en 2006, ils sont 468 à avoir signé un chèque de 2500 $ et plus à Centraide Québec et Chaudière-Appalaches l'an dernier.

«Pour la première fois, per capita, on vient d'égaler Montréal», s'est réjoui Yvon Charest de l'Industrielle Alliance et président du comité des donateurs majeurs de Centraide dans la région. M. Charest a fait part de ces résultats positifs en mêlée de presse en marge d'une tournée en autobus de Centraide. 

Et cette croissance observée dans les dons doit se poursuivre, dit-il, au moment où s'amorce la campagne de financement annuelle de Centraide visant à récolter 13,7 millions $.

«Ce qu'on doit développer est une culture de la sollicitation. Quand on a 50 bénévoles dans un comité et qu'on ose demander, les gens répondent», poursuit Yvon Charest qui souhaite continuer à mobiliser la communauté d'affaires.

Et dire qu'il n'y a rien de gênant à «quêter» pour la bonne cause.

«Chez les gens plus fortunés, certains ont une timidité à le faire. Mais comme Yvon n'est pas timide, il leur montre exactement comment faire», a lancé le maire de Québec, Régis Labeaume.

Avec le président et directeur général de Centraide Québec et Chaudière-Appalache, Bruno Marchand, et des donateurs, il a aussi pris part à cette tradition de tournée en autobus jaune qui, cette année, se transportait dans le quartier Maizerets et dans certains secteurs de Beauport comme Giffard et Montmorency.

Lors d'une tournée similaire en 2014, Régis Labeaume en avait justement appelé aux riches gens d'affaires de Québec qui, selon lui, devraient donner davantage. Il déplorait que les philanthropes soient toujours les mêmes. «Y'a des gens qui ont de l'argent dans leurs poches à Québec et qui ne donnent pas. Et je les blâme», avait lancé le maire il y a deux ans qualifiant certaines personnes «d'égoïstes».

Mardi, la tournée en autobus a fait une escale aux locaux de l'organisme Évasion St-Pie X qui offre du soutien aux résidents des Appartements St-Pie X, les «HLM Bardy», véritable ville en soi avec plus de 1200 personnes dont plusieurs vivant des problèmes économiques ou sociaux.

L'autobus s'est aussi déplacé dans Beauport où, dans chaque secteur, l'organisateur communautaire Marc De Koninck donnait des explications sur le tissu social, le taux de pauvreté et signalait la présence de divers organismes communautaires qui viennent en aide aux familles, à des gens souffrant de problèmes de santé mentale ou en situation de pauvreté.

En juin, Centraide Québec et Chaudière-Appalaches a annoncé avoir versé 11,6 millions $ pour soutenir 213 projets. Il s'agissait de 89 % du montant recueilli lors de la campagne de financement 2015.

Pas juste Saint-Roch et Saint-Sauveur...

Choisir de visiter les quartiers Maizerets et Beauport moins traditionnellement associés à la pauvreté comme le sont Saint-Roch ou Saint-Sauveur est une façon pour Centraide de montrer que les problèmes sociaux sont partout sur le territoire. Dans certains coins du quartier Maizerets, avec ses maisons et ses rues boisées, on ne se doute pas que ce quartier est parmi les plus défavorisés de Québec. 

«Le quartier projette une image plus saine, mais avec Saint-Sauveur et Vanier, il est dans les plus pauvres», a noté Marc De Koninck, organisateur communautaire au CLSC Limoilou qui animait mardi la tournée d'organismes à laquelle a pris part le maire Régis Labeaume et certains grands donateurs de Centraide. Avec son revenu moyen de 21 853 $, Maizerets se trouve au deuxième rang après Saint-Sauveur.

Yvon Charest de l'Industrielle Alliance (à gauche), aussi... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 6.0

Agrandir

Yvon Charest de l'Industrielle Alliance (à gauche), aussi président du comité des donateurs majeurs dans la région, a pris part mardi à la traditionnelle tournée annuelle en autobus scolaire de Centraide, en compagnie notamment du maire Régis Labeaume.

Le Soleil, Patrice Laroche

Désinstitutionnalisation

Dans l'arrondissement Beauport, un peu plus à l'est, le revenu moyen est plus élevé, mais les besoins sont bien réels. Les secteurs d'Estimauville et Giffard, a aussi ajouté M. De Koninck, ont aussi subi les contrecoups de la grande vague de désinstitutionnalisation de l'hôpital psychiatrique Robert-Giffard à partir des années 80. 

Beaucoup de personnes souffrant de problèmes de santé mentale sont alors restées dans ce secteur qu'elles connaissaient bien, faisant bondir la demande pour des maisons de chambre et pour des organismes communautaires adaptés.

Au total, Centraide aide 15 organismes de Maizerets et Beauport qui se sont partagé 645 000 $ l'an dernier. Parmi eux, RE-FA-VIE dans Montmorency a réservé une belle surprise au maire Régis Labeaume alors que des enfants l'attendaient avec des pancartes et des sourires. L'organisme offre divers services aux familles comme une friperie, une cuisine collective et une halte-garderie.

«Dans les banlieues, il n'y a pas autant d'organismes communautaires, leur contribution est d'autant plus importante», a résumé M. De Koninck.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer