Des braconniers condamnés à payer près de 200 000 $

Certains de ces braconniers chassaient l'orignal de nuit... (Collaboration spéciale Johanne Fournier)

Agrandir

Certains de ces braconniers chassaient l'orignal de nuit ou sans permis et vendaient la viande.

Collaboration spéciale Johanne Fournier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Matane) Vingt braconniers, qui opéraient leurs activités au Bas-Saint-Laurent, ont récemment été reconnus coupables d'un total de 188 chefs d'accusation et condamnés à payer des amendes totalisant près de 195 000$.

Le réseau de braconnage, dans lequel étaient impliqués 26 personnes, avait été démantelé par 80 agents de protection de la faune il y a trois ans dans le cadre de l'opération Quenouilles. Après trois ans d'enquête et grâce à la collaboration du public qui a transmis plusieurs signalements et renseignements, les agents ont réussi à mettre fin aux activités illégales du groupe. «C'est le temps requis par le système judiciaire avant que les individus comparaissent en cour ou qu'ils enregistrent un plaidoyer de culpabilité», explique le chef de service du bureau régional du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, Alain Forest.

De ces 20 braconniers, 14 proviennent de Sayabec, dans la Matapédia. Les trois contrevenants qui sont condamnés à payer les amendes les plus salées sont Éric St-Laurent, Dany Tardif et Stéphane St-Laurent qui, à eux seuls, devront payer des amendes totalisant près de 110 000$, en plus de voir leur certificat de chasseur annulé pendant deux ans. Les autres accusés proviennent d'autres municipalités de la Matapédia, mais aussi de la Mitis et de la Matanie. Un seul est domicilié à Montréal.

Diverses infractions

La récolte illégale d'orignaux, de touladis et d'ombles de fontaine ainsi que la chasse au gibier de nuit et sans permis, de même que la vente illégale de poisson, figurent parmi les infractions commises par les prévenus. La frappe anti-braconnage a donné lieu à 14 perquisitions dans autant de lieux. Les agents ont saisi une arbalète, sept armes à feu, 220 kg de viande d'orignal et 165 ombles de fontaine.

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs invite les citoyens à dénoncer tout acte de braconnage ou geste allant à l'encontre du patrimoine faunique et de ses habitats en appelant au 1-800 463-2191, en consultant le site Internet du Ministère ou en se rendant au bureau de la protection de la faune le plus près.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer