Quel oiseau pour emblème canadien?

Le huard est le premier choix des citoyens... (La Presse canadienne, Robert F. Bukaty)

Agrandir

Le huard est le premier choix des citoyens sondés par la Société géographique du Canada pour déterminer quel devrait être l'oiseau emblématique du pays.

La Presse canadienne, Robert F. Bukaty

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Morgan Lowrie
La Presse Canadienne
Montréal

Le huard pourrait devenir l'oiseau emblématique du Canada, rejoignant d'autres symboles officiels comme le castor et la feuille d'érable. Un comité d'experts se réunira ce mois-ci à Ottawa pour évaluer les différentes avenues proposées, depuis environ un an, par les Canadiens.

Si les États-Unis ont l'aigle à tête blanche, le Canada n'a pas d'oiseau le représentant. Dans un souci de combler ce vide, la Société géographique royale du Canada a demandé aux Canadiens, par l'entremise d'un concours dans sa revue Canadian Geographic, de se prononcer sur les espèces qu'ils verraient comme toutes désignées pour pourvoir ce poste vacant.

Le huard se retrouve en tête de liste des choix faits par les citoyens de janvier 2015 à la fin d'août, obtenant près de 14 000 votes sur un total de 50 000 avis exprimés.

Ceux qui ont un parti pris pour le huard ne doivent toutefois pas se réjouir trop vite. Les quatre autres oiseaux qui ont récolté le plus de votes sont toujours dans la course.

En effet, des experts se réuniront en septembre pour peser les pour et les contre de chacun des cinq oiseaux en tête de liste. Le harfang des neiges et le mésangeai du Canada ont été les deuxième et troisième espèces les plus populaires, récoltant respectivement 8498 et 7918 votes.

La bernache du Canada et la mésange à tête noire complètent le classement des cinq premières espèces.

Une fois leur choix arrêté, à la date prévue du 16 novembre, le groupe de spécialistes soumettra une proposition au gouvernement fédéral. Celle-ci prendra probablement la forme d'un projet de loi d'intérêt privé déposé à la Chambre des Communes.

Habitués au huard

Une porte-parole de la Société géographique royale, Deborah Chapman, dit que les Canadiens sont accoutumés avec le huard en raison de sa présence sur la pièce d'un dollar et de son chant «envoûtant».

«L'oiseau représente le Grand Nord et la nature sauvage. Quand les gens pensent au huard, ils pensent à son cri. Ça leur rappelle le Nord [canadien], qui fait partie de ce que nous sommes.»

L'ennui est que le huard est déjà l'emblème de l'Ontario, a noté Mme Chapman qui n'est pas vraiment convaincue que cette espèce représenterait bien le Canada, puisque ses individus fuient vers le sud à l'approche de l'hiver. Le harfang des neiges et le mésangeais, eux, restent au Canada même durant la saison froide.

Selon l'ornithologiste de renom David Bird, le mésangeai est un oiseau intelligent et robuste. Il forme une masse critique au Canada plus que n'importe où ailleurs. Celui qui fera partie des experts qui débattront à Ottawa défendra les intérêts de cet oiseau que l'on retrouve dans les forêts canadiennes.

«Vous n'allez jamais trouver un oiseau aussi amical que le mésangeai. Celui-ci va dans votre main si vous le nourrissez sans avoir besoin d'être entraîné pour cela.» Les Canadiens sont, tout comme cette espèce, reconnus pour être faciles d'approche et pour faire confiance aux autres, a souligné M. Bird.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer