L'église Sacré-Coeur trouve preneur

L'église Sacré-Coeur-de-Jésus, dans le quartier Saint-Sauveur, a été... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

L'église Sacré-Coeur-de-Jésus, dans le quartier Saint-Sauveur, a été officiellement vendue la semaine dernière à l'Église communautaire Mosaïque, fondée en 2005 par le pasteur Christian Lachance. Le montant de la transaction s'élève à 450 000 $.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Mise en vente il y a trois ans, l'église Sacré-Coeur demeure dans le giron religieux, avec sa récente acquisition par l'Église communautaire Mosaïque, un mouvement évangélique chrétien de la basse ville. Le quartier Saint-Sauveur ne compte plus maintenant qu'un seul lieu de culte ouvert au public, soit l'église Saint-Sauveur, sur l'avenue des Oblats.

Le curé Jean Picher explique au Soleil que cette vente s'inscrit dans la vaste «réorganisation» des paroisses et des églises du centre-ville de la capitale commandée par l'évêque de Québec. Mises à mal par une désaffection du nombre de fidèles, les fabriques doivent depuis plusieurs années composer avec des «édifices excédentaires», souvent coûteux d'entretien, d'où la décision de les offrir au plus offrant. 

L'église Sacré-Coeur, située au coin des rues de Montmartre et Renaud, est capable d'accueillir 800 personnes, alors que 10 fois moins de fidèles se présentent aux offices dominicaux, mentionne le prêtre. 

Cette sous-utilisation entraîne des pertes financières importantes pour la fabrique, le chauffage à lui seul coûtant entre 30 000 $ et 40 000 $ annuellement.

C'est le 11 septembre, à 10h15, que se tiendra la dernière célébration catholique dans cette église, d'allure moderne, construite en 1968. La passation du flambeau à l'Église communautaire Mosaïque allait de soi, puisque les membres du regroupement tiennent chaque dimanche matin, depuis un an et demi, un office religieux dans l'édifice, immédiatement après la messe catholique. 

En vertu de cette «bonne collaboration», l'idée de se porter acquéreur de l'édifice a fait son chemin, explique Christian Lachance, pasteur de l'Église communautaire Mosaïque.

D'ici la fin d'octobre, des ouvriers s'affaireront à quelques travaux de rénovation dans l'église. «Il n'y aura pas de modifications majeures, nous la prenons telle quelle», mentionne M. Lachance.

350 fidèles aux offices

Quelque 350 personnes assistent aux offices du mouvement évangélique. «L'approche plus communautaire et familiale, et des célébrations dynamiques» représentent des facteurs qui contribueraient à attirer les fidèles, estime le pasteur, également fondateur de l'Église en 2005.

Le site Web de l'Église communautaire Mosaïque explique que le mouvement a le «désir de créer un environnement où les gens expérimentent et vivent la présence de Jésus, en mettant en pratique l'amour, la grâce, l'espoir, la générosité, la compassion et le travail d'équipe».

Il est aussi dit que «toute Écriture est inspirée de Dieu. Toute la Bible dans sa forme originale est donc sans erreur et par conséquent infaillible, absolument suprême et suffisante en autorité dans toutes les questions de foi et de pratique».

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer