Un employeur accusé de couper des arbres... pour nuire aux grévistes

La direction du centre d'hébergement La Roseraie contredit... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

La direction du centre d'hébergement La Roseraie contredit la version du syndicat et assure que les arbres ont été abbatus pour permettre la construction d'une entrée en U.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La CSN accuse la direction du centre d'hébergement privé La Roseraie de Sainte-Foy de couper des arbres adultes sur le terrain en guise de représailles envers les grévistes et les résidents, ce que nie l'employeur.

Sans convention collective depuis mai 2015 et en conflit depuis le 15 juin, les employés du centre d'hébergement de la rue Arthur-Rousseau ont érigé un piquet de grève devant l'établissement. Lundi, des arbres matures en pleine santé ont été abattus en avant et en arrière, un geste que la CSN associe à des «représailles indignes».

«Ça faisait de l'ombre aux grévistes, mais aussi aux résidents qui profitent des balançoires», déplore la présidente du Conseil central de Chaudière-Appalaches, Ann Gingras.

Le directeur exécutif de La Roseraie, Richard Bégin, assure que cet abattage d'arbres était «planifié en vue de la construction d'une entrée à cet endroit». «On est en train de faire une entrée en U, et on fait la réorganisation du paysage. Tant qu'à faire venir l'émondeur pour les arbres en arrière, on les fait couper tous en même temps», a précisé M. Bégin, niant qu'il puisse s'agir de représailles à l'égard des grévistes. «Ça n'a vraiment aucun lien avec la grève et les grévistes», jure-t-il.

Mais la CSN n'y croit pas, surtout qu'immédiatement après le déclenchement de la grève, l'employeur a «coupé la crème glacée aux résidents en prétendant qu'avec la grève, il ne pouvait se permettre de l'offrir».

Les employés ont érigé un piquet de grève... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 2.0

Agrandir

Les employés ont érigé un piquet de grève devant l'établissement. Lundi, des arbres matures en pleine santé ont été abattus en avant et en arrière.

Le Soleil, Patrice Laroche

Là encore, Richard Bégin assure qu'il ne s'agit pas de représailles. «Il a fallu couper certaines tâches dans certains services, comme le service de la crème glacée, parce qu'il nous manque un employé qu'on ne peut pas remplacer à cause de la grève. Les employés devaient faire plusieurs allers-retours aux cuisines et ça occasionnait une perte de temps. Pour économiser leurs pas, on a cessé de servir la crème glacée au dessert pour plutôt la servir à la collation», explique le directeur exécutif de La Roseraie.

Négos ardues

La résidence La Roseraie fait l'objet d'une négociation coordonnée avec une quarantaine de centres d'hébergement privés dans la province. Les négociations achoppent sur les salaires et la date de fin de convention collective, la CSN réclamant une augmentation de 1,50 $ sur trois ans pour tous les types d'emploi. Elle demande également que l'échéance des conventions collectives soit fixée à 2018. Selon la CSN, le conflit est déjà réglé dans quelques centres d'hébergement. 

À La Roseraie, on déplore les tactiques de la centrale syndicale. «Les centres qui ont réglé ont accepté l'ultimatum de la CSN, qui n'a jamais fait preuve d'ouverture et qui a toujours maintenu ses exigences. Elle veut faire une négociation coordonnée sans tenir compte des écarts entre les centres d'hébergement», dénonce M. Bégin, précisant que la moyenne des salaires à La Roseraie se situe déjà à 15 $ l'heure.

La direction de La Roseraie refuse également de fixer l'échéance de la convention collective à 2018 et «de s'exposer à une autre négociation coordonnée».

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer