Ces bottes sont faites pour... aider les femmes autochtones

Josée Leblanc a élaboré le projet Les Bottes... (Photo collaboration spéciale Fanny Lévesque)

Agrandir

Josée Leblanc a élaboré le projet Les Bottes de l'espoir pour permettre aux artisanes autochtones de gagner un salaire décent en pratiquant un métier ancestral.

Photo collaboration spéciale Fanny Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Fanny Lévesque</p>
Fanny Lévesque

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Uashat) Ces bottes sont faites pour marcher, chantait Nancy Sinatra. Les bottes de Josée Leblanc, elles, faites pour aider. L'entrepreneure d'Uashat mak Mani-Utenam a pensé une botte «signature» pour redonner l'espoir aux femmes autochtones.

Propriétaire d'une galerie d'art et d'un gîte, c'est en rachetant, il y a un peu plus d'un an, l'inventaire d'une boutique d'artisanat que Josée Leblanc a pris conscience que les artisanes qui confectionnaient des mocassins traditionnels ne gagnaient qu'entre 3 et 4 $ l'heure pour pratiquer leur métier ancestral.

«Je me suis rendu compte de l'importance d'agir, soulève la femme d'affaires. Il fallait faire en sorte que ces femmes-là soient payées équitablement pour que la technique perdure aussi. Alors je me suis engagée auprès d'elles.»

L'idée de créer un produit unique, une botte de luxe, pour faire rayonner la culture, a fait son chemin. Les Bottes de l'espoir, comme elle les appelle, sont nées.

Chacune est perlée par une femme autochtone et assemblée à la main à l'atelier de Mme Leblanc.

Une trentaine d'artisanes participent d'aussi loin que des communautés isolées de la Basse-Côte-Nord et du Labrador, mais elles sont aussi une dizaine à perler du Centre d'amitié autochtone de Val-d'Or.

«Ce projet-là vient combler un manque», assure Josée Leblanc, qui parle en connaissance de cause pour avoir été trois ans à la tête du Centre d'amitié autochtone de Sept-Îles.

«Quand les femmes arrivent dans un Centre d'amitié, plus elles sont prises rapidement, plus les chances de guérison sont grandes. Mon projet leur permet, au jour 1, de recommencer à bâtir leur estime, à regagner une autonomie financière et à perpétuer une technique ancestrale», poursuit-elle.

Chaque artiste laisse par ailleurs un message d'espoir à l'acheteur, une prière, un souhait dans leur langue. «C'est à leur discrétion.»

Les Bottes de l'espoir se commandent en ligne, elles sont faites sur mesure. «Les gens peuvent choisir leur modèle, la couleur du cuir, la fourrure», énumère Mme Leblanc. L'acheteur a aussi le choix de l'histoire traditionnelle que racontera l'artisane dans ses perles, par exemple Le chasseur innu ou La cueilleuse.

Une caméra est installée dans l'atelier, qui a pignon sur rue à Uashat, pour être en mesure de voir l'assemblage de sa future botte, qui se détaille à 1195 $ la paire.

«Une femme touche 300 $ par paire, ce qui lui permet de gagner entre 10 et 15 $ de l'heure, dépendant de sa vitesse. Elles peuvent gagner leur vie avec une technique ancestrale», assure-t-elle.

Passage aux Dragons

Toujours en développement, le projet de Josée Leblanc a été présenté à la populaire émission Les Dragons.

Sans avoir conclu d'entente, elle a réussi à séduire Gilbert Rozon et Serge Beauchemin, qui lui ont promis leur aide. «On a un peu bousculé les choses pour être prêts pour Les Dragons, maintenant, on consolide le projet», dit-elle.

Josée Leblanc vise ni plus ni moins que le marché international pour la vente des Bottes de l'espoir et autres produits de sa marque Atikuss.

Création de nouveaux modèles, agrandissement de son atelier... Les projets ne manquent pas sur la planche. Que lui souhaiter pour la suite?

«Que mes bottes marchent partout dans le monde!», lance-t-elle.

Info: www.atikuss.com

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer