Jour J vendredi pour le SPOT de Saint-Sauveur

Jasmine Maheu Moisan et Catherine Racicot-Brazeau prévoient une... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Jasmine Maheu Moisan et Catherine Racicot-Brazeau prévoient une foule nombreuse à l'inauguration.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) C'est le Jour J pour le SPOT Saint-Sauveur. Avec une soirée radieuse à l'horizon, les organisateurs s'attendent à voir débarquer une foule nombreuse, vendredi, à l'occasion de l'inauguration officielle de cette place éphémère, née du désir d'un groupe d'étudiants en architecture de l'Université Laval de s'approprier un lieu public délaissé pour en faire une zone festive.

Déjà, les réseaux sociaux sont fébriles. La page Facebook de SPOT (pour Sympathique Place Ouverte à Tous) compte plus de 3000 personnes qui ont annoncé vouloir venir faire un tour. Impossible d'accueillir tout ce monde en même temps, déplorent Jasmine Maheu Moisan et Catherine Racicot-Brazeau, animées d'une grande fébrilité. L'été dernier, à sa première expérience, SPOT Saint-Roch avait connu des pointes de 2000 curieux, le maximum permis, sur la rue Saint-Vallier Est. Pour cette première soirée, la rue Bagot sera interdite à la circulation.

Jeudi midi, une poignée d'étudiants en architecture, tous bénévoles, s'affairaient à mettre la dernière touche aux installations, à travers le bruit d'une scie électrique et l'odeur de planches neuves. Cette année, le concept de SPOT fera la part belle à «la poésie du climat» et à ses multiples variations.

Les deux étudiantes, respectivement coordinatrice générale et responsable de la programmation, ont fait faire un tour du propriétaire au Soleil, histoire de dévoiler l'environnement éclaté et ludique qui attend les fêtards.

Au centre de la place, le bar («le phare dans la brume») où s'affiche le logo SPOT, surmonté de la régie technique pour les spectacles. Car spectacles il y aura vendredi, et trois fois plutôt qu'une. D'abord, à 19h, le groupe Harfang, suivi à 20h de Hologramme et, à 21h, du Winston Band. Le coup d'envoi des festivités aura été donné auparavant par le maire Labeaume, sur le coup de 18h.

Les «boîtes à mirages»

Près de la scène, le coin détente, ou «chill», qui devrait être «très populaire», selon Jasmine Maheu Moisan. Il s'agit d'une grande plate-forme où les participants pourront s'assoir pour relaxer et deviser sur des sujets existentiels, genre pour ou contre les pitbulls... Dans les airs, «une canopée d'aurores boréales» fera le bonheur des danseurs, explique Catherine Racicot-Brazeau.

Ça et là, aux abords des deux entrées (les «zones de tourmentes»), ce que les concepteurs ont baptisé les «boîtes à mirages», qui renferment des balançoires, des chaises «funky» (avec du sable pour amortir les chutes...) et «le bol à salade», une coupole capable d'accueillir trois ou quatre personnes qui pourront tanguer ou non, au gré de leurs envies.

Au fond de la place, l'espace jeux avec son immense carré de sable pour petits et grands. Devant le mur, côté ouest, qui sera décoré d'une fresque pendant l'été, question «de laisser un legs au quartier», les employés du resto Le renard et la chouette verront à remplir les estomacs avec guédilles et charcuteries.

L'endroit est ceinturé par des filets qui, selon l'angle de vue, reflèteront différentes teintes de couleurs. La nature aura aussi droit de cité : quelque 80 plantes et petits arbres en pots ont été installés un peu partout, certains en plein centre des tables de cocktails, construites à même des barils de métal. Plus loin, du gazon avec deux mini-trampolines pour amuser les enfants.

jusqu'au 27 août

SPOT Saint-Sauveur dispose d'un budget de 200 000$, dont le quart en provenance de la Ville de Québec. Le reste du financement provient des revenus autonomes du site Web et de partenaires privés. Huit firmes d'architectes de la capitale sont de l'aventure.

L'endroit sera ouvert jusqu'au 27 août, du jeudi au dimanche. Outre des spectacles, la «sympathique place» accueillera entre autres des matchs d'improvisation, des barbecues communautaires et des séances de yoga. Le reste de la semaine, l'endroit sera accessible au public, sans activités au menu toutefois.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer