Un projet de Maison de la culture dans Saint-Sauveur dévoilé par les citoyens

Maison de la culture de Saint-Sauveur, vue d'ensemble... (V. Bernier, 2016)

Agrandir

Maison de la culture de Saint-Sauveur, vue d'ensemble

V. Bernier, 2016

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le comité de citoyens du quartier Saint-Sauveur ne lâche pas prise. Il demande à la Ville de Québec de surseoir à sa décision de démolir le Centre Durocher et de prendre le temps d'étudier son projet de Maison de la culture, qui viendrait pallier le manque d'installations éducatives et communautaires dans le secteur.

En conférence de presse, jeudi matin, le comité, appuyé par deux experts universitaires, a levé le voile sur ce qui lui apparaît comme l'idée la plus porteuse pour le quartier. On parle d'une grande salle polyvalente sur deux niveaux, capable d'accueillir un millier de personnes; d'une bibliothèque ouverte sur le parc Durocher; de salles multifonctionnelles pour la création, la diffusion et l'animation; de deux salles d'exposition, d'un CPE avec aire de jeux et de terrasses amovibles pour accueillir un marché public en été.

Jacques Plante, professeur à l'École d'architecture de l'Université Laval, se fait un ardent défenseur de cet endroit unique, «lieu de convergence» de toute une population.

«Je souhaite que le comité réussisse à gagner du temps, ajoute M. Plante. Si je peux me permettre de paraphraser John Lennon et son Give Peace a Chance, je dirais : peut-on donner une année de sursis au Centre Durocher afin de voir si, par hasard, il ne serait pas possible d'en faire quelque chose d'étonnant?»

«Ce n'est pas le bâtiment architectural le plus évocateur du style Art déco à Québec, poursuit-il. C'est un bâtiment assez simple, sans lézarde ni fissure, avec un parement de briques en bon état.

Dans le jargon architectural, on dirait qu'il a une certaine robustesse, c'est-à-dire qu'on peut le transformer sans le dénaturer», explique-t-il, flanqué pour l'occasion de son collègue François Baby, sociologue et professeur à la Faculté de sciences de l'éducation.

«Plusieurs recherches, une vingtaine, ont démontré que les enfants et les ados de milieux défavorisés qui, pendant qu'ils sont aux études, peuvent s'investir dans des activités artistiques et culturelles en tirent de grands avantages au point de leur réussite scolaire et sociale», soutient ce dernier. M. Plante, engagé dans ce projet de son propre chef, et non après avoir été sollicité par le comité, souhaite qu'on laisse plancher une douzaine de ses étudiants à la maîtrise sur un Centre Durocher de nouvelle génération. Dans un an, le groupe pourrait venir présenter à la Ville le fruit de ses travaux. Pour le moment, dit-il, il est «prématuré» de parler du montant de la facture. «Faisons le projet, on verra après.»

Étudié à sa juste valeur

Pour Éric Martin, il est primordial que la Ville tende l'oreille à ce projet qui jouit «d'une formidable acceptabilité sociale» et qui a fait l'objet d'une consultation publique en amont. «On demande à la municipalité de s'asseoir avec les acteurs concernés et les experts qui nous entourent pour comprendre son importance pour la communauté. On aimerait qu'il soit étudié à sa juste valeur.»

«Nous continuons à travailler, à récolter des appuis, avec l'espoir que la Ville revienne sur sa décision, précise M. Martin. On a vu dans quelques dossiers, comme la collecte des ordures et le marché du Vieux-Port, qu'elle peut être à l'écoute des citoyens.» 

Depuis plus d'un an, que ce soit devant les journalistes ou au conseil municipal, le maire Labeaume répète qu'il ne reviendra pas sur sa décision. «La réflexion est terminée : il y a de l'amiante et ça coûte cher. Il y a toujours des apprentis sorciers qui vont dire qu'on sait pas ce qu'on dit», avait-il déclaré, précisant que le quartier a besoin de logements sociaux. 

«Notre plan fait du sens. Je ne suis pas d'accord pour dire que c'est l'apocalypse dans Saint-Sauveur. Je pense qu'ils sont bien servis. Je pense honnêtement qu'on a fait notre part.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer