La visite des délégations belges à Québec pas compromise

Une vigile en mémoire des victimes des attentats... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Une vigile en mémoire des victimes des attentats de Bruxelles a été tenue au Parc de l'Amérique française, mercredi.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les attentats de Bruxelles ne freineront pas la venue à Québec dans les prochaines semaines de délégations belges à deux événements d'importance : la Semaine numérique et le Salon du livre.

«Il faut que la vie continue. Que tout ce qu'on a organisé continue. Tout en gérant l'émotion, la douleur, l'inquiétude par rapport aux compatriotes ici où là-bas», a dit le délégué Wallonie-Bruxelles à Québec, Benoît Rutten.

Rencontré mercredi matin dans les bureaux de la délégation, rue De Buade, l'homme en poste depuis septembre était toujours «consterné» un peu plus de 24 heures après les attentats dans le métro et à l'aéroport, faisant 31 morts et 270 blessés, selon un bilan en fin d'après-midi mercredi. 

Il était à Montréal mardi matin quand il a appris pour la terrible nouvelle.

Il se consolait toutefois avec le soutien reçu de partout tout au long de ce sinistre 22 mars 2016. Des témoignages d'appuis pour la population belge venaient des citoyens jusqu'au premier ministre du Québec, Philippe Couillard. «C'était une journée un peu folle avec énormément de sympathie des Québécois. J'ai été très touché par toutes ces marques», a dit M. Rutten.

Même si les lendemains d'attentats seront difficiles pour la capitale européenne déjà mise à mal par la lourde sécurité et la présence de foyers d'islamistes radicaux, le délégué de Wallonie-Bruxelles préfère regarder en avant. «Il va y avoir un travail énorme à faire. Dans des secteurs comme le tourisme, le travail va prendre un peu plus de temps. Mais il faut continuer», a martelé M. Rutten.

À Québec, cela veut dire garder le cap sur la venue de délégations belges lors de la Semaine numérique du 4 au 9 avril et du Salon du livre du 13 au 17 avril. 

«Nous avons une grosse mission qui vient de Namur au début avril pour la semaine du numérique. Quinze jours plus tard, nous sommes invités d'honneur du Salon du livre avec une quinzaine d'auteurs, bédéistes et éditeurs», a énuméré M. Rutten.

Dans les bureaux de la délégation, les murs sont d'ailleurs décorés de planches de bandes dessinées, un art devenu véritable trésor national pour le pays de Tintin, de Spirou et des Schtroumpfs.

«Il faut continuer à faire ce qu'on avait prévu. Continuer à renforcer les liens avec le Québec, a conclu M. Rutten. Il faut surtout montrer à ces fous qu'on a pas peur, et qu'on continue quoi qu'il arrive.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer