André-Philippe Côté au Concours canadien de journalisme

André-Philippe Côté avait cessé de participer aux concours,... (Le Soleil, André-Philippe Côté)

Agrandir

André-Philippe Côté avait cessé de participer aux concours, mais les événements de Charlie Hebdo l'ont beaucoup touché et lui ont donné envie de présenter ses caricatures.

Le Soleil, André-Philippe Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Malgré une année 2015 particulièrement dramatique, la fine plume d'André-Philippe Côté, caricaturiste au Soleil, a su se démarquer jusqu'à être nommé au 67e Concours canadien de journalisme.

Il avait pourtant cessé de participer à de tels concours depuis quelques années. Mais «les événements de Charlie Hebdo m'ont beaucoup touché. J'avais envie de présenter mes caricatures», raconte André-Philippe Côté, caricaturiste au Soleil depuis près de 20 ans. 

Celles-ci n'ont manifestement pas laissé indifférents les juges du concours, qui l'ont nommé dans la catégorie Caricature aux côtés de deux autres finalistes : Michael de Adder, du Halifax Chronicle Herald/Brunswick News, et Bruce MacKinnon, du Halifax Chronicle Herald. À noter que ce dernier a été couronné lors des deux dernières éditions du concours, soit en 2013 et en 2014.

André-Philippe Côté avait par ailleurs été nommé en 2003 et en 2004, mais n'avait à l'époque pas remporté les grands honneurs.

À ses yeux, l'année 2015 représente «l'année la plus lourde» depuis qu'il est dans le métier. Une période dramatique qui complexifie sa tâche de caricaturiste, mentionne-t-il. «C'est plus dur, parce qu'on a moins le droit à l'erreur.»

Parmi les caricatures marquantes d'André-Philippe Côté cette année, mentionnons celle publiée en une du Soleil au lendemain des attentats de Charlie Hebdo. Le dessinateur se souvient qu'il était en état de choc durant le processus de création. «Et c'est le choc que je voulais communiquer aux lecteurs. Il n'y avait pas de message politique.» Les messages revendicateurs, acquiesce-t-il, sont venus au cours des jours et des semaines subséquents.

Quatre autres caricatures ont également été choisies par Gilles Carignan, éditeur adjoint et vice-président information au Soleil, et André-Philippe Côté pour le représenter lors du Concours canadien de journalisme. «Mais on aurait pu en trouver 50», assure M. Carignan. «On est assez d'accord au Québec qu'André-Philippe Côté est un des meilleurs de sa profession. Et c'est le fun qu'il soit reconnu au Canada.»

Selon lui, le caricaturiste «fait partie de la personnalité du Soleil», et est «un des plus grands talents» du quotidien.

Les gagnants du concours seront annoncés le 27 mai lors d'une cérémonie qui se tiendra à Edmonton. Le Globe and Mail, La Presse et le Toronto Star partent favoris avec respectivement 19 , 7 et 6 nominations.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer