L'église Sainte-Maria-Goretti sous le pic des démolisseurs

L'église Sainte-Maria-Goretti, à Charlesbourg... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

L'église Sainte-Maria-Goretti, à Charlesbourg

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Un peu plus de sept mois après que la Ville de Québec en a donné l'autorisation, l'église désacralisée Sainte-Maria-Goretti de Charlesbourg tombera jeudi matin sous le pic des démolisseurs pour éventuellement faire place à la phase II d'un projet de condominiums de la Société immobilière SIL.

Comme l'explique Serge Imbeau, vice-président de la Société immobilière SIL, les travaux de démolition devraient s'étaler sur deux ou trois semaines. «L'église devrait être entièrement démolie d'ici vendredi, mais il faudra ensuite déplacer tous les débris», a-t-il déclaré au Soleil.

La construction des 36 condos de la phase II des Condos Maria-Goretti ne débutera cependant qu'à la fin du mois d'octobre, histoire de ne pas incommoder les résidents des 63 condos de la phase I durant la saison estivale. Le projet comprend aussi un grand espace vert avec piscine extérieure et des stationnements extérieurs et intérieurs.

Pour ce qui est de la troisième phase du projet, M. Imbeau espère pouvoir la lancer en 2017 ou en 2018. «C'est notre objectif si tout se déroule bien», confirme M. Imbeau.

L'église Sainte-Maria-Goretti avait été bâtie en 1966, trois ans après la fondation de la paroisse du même nom, et avait été réservée exclusivement au culte en 1988. La paroisse avait fusionné avec ses voisines Sainte-Cécile et Saint-Charles-Borromée en 1999.

C'est le 1er juin 2007 qu'elle avait été désacralisée, c'est-à-dire qu'elle avait fermé pour de bon sa porte au culte. Le conseil d'arrondissement de Charlesbourg avait indiqué à l'époque qu'il n'avait pas d'intérêt à s'en porter acquéreur. 

L'église devait au départ être intégrée au projet de condos, mais le promoteur en a demandé la démolition en 2014. La Ville de Québec a donné son feu vert l'été dernier, le conseiller municipal Vincent Dufresne mentionnant que l'église était sans intérêt et qu'elle n'avait rien d'historique.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer