PQ, CAQ et QS sonnent la charge pour le français

La ministre Kathleen Weil a rencontré quelques familles de... (Le Soleil, Frédéric Matte)

Agrandir

La ministre Kathleen Weil a rencontré quelques familles de réfugiés arrivées à Québec, lors d'une récente sortie médiatique au Cégep de Sainte-Foy.

Le Soleil, Frédéric Matte

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les trois groupes d'opposition à l'Assemblée nationale sonnent la charge pour dénoncer ce qu'ils qualifient d'inaction gouvernementale en matière de défense et de promotion de la langue française au Québec.

Unis pour dénoncer le gouvernement Couillard, mais rivalisant en même temps l'un et l'autre sur ce terrain, le péquiste Maka Kotto et la caquiste Nathalie Roy ont dressé un portrait inquiétant de la situation.

«Quarante et un pour cent des immigrants ne connaissaient pas le français au moment de leur arrivée au Québec en 2014, et 72 % de ceux admis en 2012 n'avaient toujours pas suivi de cours de francisation en 2015, a exposé Nathalie Roy à l'Assemblée nationale mercredi. Pire encore, et c'est peu connu, le taux de décrochage chez les immigrants inscrits à des cours de francisation à temps plein est d'en moyenne 13 % par année et de 26 % pour ceux inscrits à temps partiel.»

Nathalie Roy réitère que les cours de francisation doivent être obligatoires «et qu'il doit y avoir des obligations de résultat».

Pour Maka Kotto, le constat est sans appel et le «laxisme» du gouvernement en la matière, avéré. «Le français perd du terrain, notamment dans la grande région de Montréal où atterrissent chaque année près de 80 %» des quelque 50 000 immigrants que le Québec accueille. «Environ 43 % d'entre eux ne maîtrisent pas la langue, et ce faisant, au regard du laxisme du gouvernement en matière de défense du français, l'inquiétude se perpétue.»

Weil tempère

L'Assemblée nationale a adopté à l'unanimité, mercredi, une résolution stipulant «qu'elle réitère que le français est la langue officielle, la langue commune d'usage dans l'espace public, la langue de travail et la langue de l'intégration des nouveaux arrivants au Québec». Elle réaffirme «l'importance capitale d'offrir des cours de francisation à tous les nouveaux Québécois» et «reconnaît le rôle primordial du gouvernement et des entreprises dans la francisation».

Le texte a été écrit conjointement par tous les partis, ce qui explique qu'il a reçu le soutien des députés de Québec solidaire, mais aussi de tous les élus du gouvernement. Ce qui a fait dire à certains députés de l'opposition qu'ils espèrent moins de mots et davantage d'action de la part de l'équipe gouvernementale.

La ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion, Kathleen Weil, a fait entendre un autre son de cloche. Elle a mis d'autres données en exergue.

Après avoir postulé que l'immigration doit contribuer «à la vitalité et à la pérennité du français», elle a souligné que les requérants du Programme des travailleurs qualifiés - des immigrants que le Québec sélectionne - «connaissent le français dans une proportion, maintenant, de 90 %».

Les partis ne se servent pas des mêmes chiffres.

Les raisons sociales

Questionnée par Maka Kotto, la ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Hélène David, a indiqué qu'elle apportera sous peu des modifications au règlement sur la langue du commerce et des affaires afin d'assurer une présence du français sur les façades extérieures. Au départ, ces modifications devaient être apportées l'automne dernier.

C'est par elles que le gouvernement du Québec entend forcer les Toys'R'Us, Best Buy et d'autres à accoler un descriptif français à leur marque de commerce. C'est l'engagement qu'il a pris en juin dernier.

L'ajout d'inscriptions ou de mentions en français pourra prendre la forme d'une description de produits ou de services, d'un slogan ou de l'ajout d'un générique, selon ce que Mme David avait dit à ce moment-là.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer