Les opposants au registre des armes à feu se mobilisent

Si le mouvement «Tous contre un registre des... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Si le mouvement «Tous contre un registre des armes à feu» avait ciblé les bureaux de l'ex-animatrice du FM93 pour cette première manifestation, c'est que Véronyque Tremblay s'est ouvertement prononcée contre le registre des armes à feu avant de faire le saut en politique au printemps dernier.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Dénonçant la dictature de la ligne de parti à l'Assemblée nationale, plus de 200 opposants à l'implantation d'un registre québécois des armes à feu ont bravé le froid, dimanche matin, lors d'une manifestation devant les bureaux de circonscription de la députée libérale de Chauveau, Véronyque Tremblay.

À l'arrivée de Véronyque Tremblay, plusieurs citoyens de... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 1.0

Agrandir

À l'arrivée de Véronyque Tremblay, plusieurs citoyens de Chauveau sont venus l'implorer de voter contre le projet de loi 64, conformément à ses convictions personnelles. «Ce n'est pas mon opinion personnelle qui compte, mais bien de représenter les citoyens de ma circonscription», s'est défendue la députée, prenant le temps de discuter avec de nombreux manifestants. 

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Citoyens de Chauveau, armuriers de Vanier, chasseurs du Lac-Saint-Jean, militants proarmes de Saint-Hyacinthe, ils étaient nombreux à avoir convergé vers les bureaux du 359, rue Racine, à Loretteville, dimanche matin.

Les opposants au projet de loi 64 soutiennent que le nouveau registre des armes à feu vise les mauvaises cibles. Il mettra des bâtons dans les roues des chasseurs, pas des criminels ou des malades mentaux. «Non au registre, oui aux soins en santé mentale», pouvait-on lire sur plusieurs pancartes.

Si le mouvement «Tous contre un registre des armes à feu» avait ciblé les bureaux de l'ex-animatrice du FM93 pour cette première manifestation, c'est que Véronyque Tremblay s'est ouvertement prononcée contre le registre des armes à feu avant de faire le saut en politique au printemps dernier. Deux semaines avant de rejoindre les rangs du Parti libéral, elle avait notamment signé une chronique dans le Journal de Québec dans laquelle elle accusait les députés appuyant le registre d'avoir pris «une décision purement politique qui n'a rien de rationnel».

Pendant plus d'une heure, les manifestants, menés par le vice-président de «Tous contre un registre des armes à feu», Guy Morin, ont scandé leur désaccord envers l'implantation du registre et sommé Mme Tremblay de venir les rencontrer.

Ligne de parti

À l'arrivée de cette dernière, plusieurs citoyens de Chauveau hostiles l'ont imploré de voter contre le projet de loi 64, conformément à ses convictions personnelles. «Il faut mettre fin à la dictature de la ligne de parti», lançaient certains.

«Ce n'est pas mon opinion personnelle qui compte, mais bien de représenter les citoyens de ma circonscription», s'est défendue la députée, prenant le temps de discuter avec de nombreux manifestants. Même si elle a confirmé qu'il n'y aurait pas de dissensions au sein du Parti libéral au moment du vote sur le projet de loi, Mme Tremblay a suggéré que certains amendements peuvent être faits vers un registre «compromis», peu coûteux et le moins restrictif possible.

Une solution qui ne semblait pas satisfaire Guy Morin, dimanche. «S'il y a un registre, il n'y aura pas d'armes de chasse enregistrées dedans, sauf celles de M. Couillard», a-t-il annoncé sous les applaudissements.

Ardent opposant au registre des armes à feu, l'animateur du FM93 Éric Duhaime était de la manifestation. Coiffé d'une tuque portant l'inscription «Fuck le registre», ce dernier a refusé de pointer du doigt son ex-collègue, blâmant plutôt le premier ministre Philippe Couillard. «J'ai connu Véronyque Tremblay au FM93. Elle était contre le registre et elle l'est toujours. On veut que son chef la laisse parler librement et la laisse voter comme ses citoyens veulent qu'elle vote, pas comme le parti veut qu'elle vote.»

Russel-Aurore Bouchard dénonce la «collusion»

L'historienne Russel-Aurore Bouchard... (Photothèque Le Quotidien) - image 3.0

Agrandir

L'historienne Russel-Aurore Bouchard

Photothèque Le Quotidien

Potentielle candidate indépendante à l'élection provinciale partielle de Chicoutimi, l'historienne Russel-Aurore Bouchard avait fait le voyage afin de participer à la manifestation contre le projet de loi 64. 

«Ça fait depuis 42 ans que je suis dans les armes à feu, j'ai été armurier, j'ai écrit ma thèse de maîtrise sur l'histoire des armes à feu. Je suis collectionneuse, tireuse sportive. J'ai vu la dégradation insoutenable de nos libertés ces 40 dernières années. On ne peut plus accepter ça», a-t-elle dénoncé. 

Selon Mme Bouchard, les étapes à franchir afin de posséder une arme à feu sont déjà trop nombreuses au Québec. L'historienne souligne que le comportement des Québécois vis-à-vis des armes à feu est parmi les plus civilisés de la planète.

La militante proarme ballait par ailleurs l'argument selon lequel un registre des armes à feu réduit le risque d'actes terroristes ou d'attaques de loup solitaire. «Il y a eu un attentat à Saint-Jean-sur-Richelieu l'an dernier, et c'était avec une voiture», souligne-t-elle. 

Russel-Aurore Bouchard a par ailleurs réitéré ses ambitions politiques, soulignant que le soutien qu'elle reçoit sur les réseaux sociaux devra se faire sentir également sur le terrain pour qu'elle se lance officiellement dans l'élection afin de bloquer le Parti libéral.

«Le projet de loi a été écrit uniquement en consultant les antiarmes à feu et sous le lobby de la Sûreté du Québec et la fraternité des policiers. C'est de la collusion apparente. On heurte fondamentalement la démocratie. Ça glisse vers la dictature.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer