Des réfugiés qui parlent français, une priorité

La ministre Kathleen Weil a rencontré quelques familles de... (Le Soleil, Frédéric Matte)

Agrandir

La ministre Kathleen Weil a rencontré quelques familles de réfugiés arrivées récemment à Québec, lors d'une sortie médiatique au Cégep de Sainte-Foy, mardi.

Le Soleil, Frédéric Matte

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Même si le Québec reçoit un grand contingent de réfugiés syriens cette année, ils auront tous accès aux cours de francisation. La maîtrise de la langue est «primordiale» pour la ministre de l'Immigration Kathleen Weil.

La ministre est allée à la rencontre de quelques familles arrivées récemment à Québec lors d'une sortie médiatique au Cégep de Sainte-Foy mardi. «L'offre sera là pour nous assurer que toutes ces personnes puissent rapidement apprendre la langue et soient inscrites dans des cours à temps plein», a-t-elle indiqué.

Ces cours sont fréquentés par environ 85 % des réfugiés qui posent les pieds au Québec. Les autres ont soit trouvé rapidement un emploi ou sont tenus à distance pour des raisons de santé. Les réfugiés qui suivent des cours de francisation ont droit à un incitatif financier, soit une allocation de quelques centaines de dollars par semaine pour leur participation au cours, leur transport et les frais de garde de leurs enfants. «Je vous dirais que c'est un service essentiel», a lancé Mme Weil.

Le ministère de l'Immigration n'aura pas à débloquer d'argent supplémentaire pour les centres de francisation, car ceux-ci ont vu leur clientèle diminuer ces derniers temps. Mme Weil explique que c'est parce que la majorité des immigrants économiques parlent très bien le français et que certains réfugiés provenant d'Afrique aussi. Au Cégep de Sainte-Foy, 14 groupes sont présentement en apprentissage et il y a de la place pour plusieurs autres.

Présent à la rencontre, le ministre de l'Éducation François Blais a indiqué que les écoles québécoises devraient accueillir environ 1000 enfants réfugiés au cours de l'année et qu'elles avaient l'espace et les ressources pour le faire. «Pour le moment, il n'y a pas de pression indue sur le système», a-t-il assuré.

En retard sur l'objectif

Le Québec a accueilli à ce jour environ 2800 réfugiés syriens, alors qu'il comptait en recevoir 3650 avant la fin de l'année 2015. La ministre de l'Immigration Kathleen Weil se dit dépendante du contrôle des entrées par le gouvernement fédéral, et assure que le travail va bon train et qu'il s'accélérera au cours des prochains mois. «Il y a des vols continuels prévus jusqu'à la fin février au moins, autant à Montréal qu'à Toronto, des gens destinés au Québec.» Mme Weil ne sait pas encore si le camp de cadet de la base militaire de Valcartier, rénové au coût de 2,7 millions $, sera mis à contribution pour accueillir un grand contingent de réfugiés. Au total, le Québec veut 7300 réfugiés syriens d'ici la fin de l'année.

Pas d'«effet Cologne»

En tout début d'année 2016, la ville de Cologne, en Allemagne, a été secouée par une vague d'agressions sexuelles et sexistes à l'égard de femmes. Les suspects seraient en majorité des demandeurs d'asile. Depuis, plusieurs manifestations antiréfugiés ont eu lieu. La ministre Kathleen Weil dit toutefois ne pas avoir été interpellée à ce sujet. Selon elle, le gouvernement fédéral a rassuré tout le monde en novembre sur les questions de sécurité. «À ce moment-là, j'ai senti qu'il n'y avait plus d'anxiété, et même avec ces événements d'Allemagne, je n'ai pas eu de question là-dessus. Je pense que les gens voient le profil de gens qui arrivent, ils ont vu les critères du gouvernement fédéral qui cherche des familles, pas de personnes seules.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer