«Merkel dehors!» clame l'extrême droite allemande

Selon les policiers, quelques 1700 manifestants d'extrême droite... (AFP, Roberto Pfeil)

Agrandir

Selon les policiers, quelques 1700 manifestants d'extrême droite ont envahi les rues de Cologne samedi pour dénoncer les politiques d'Angela Merkel.

AFP, Roberto Pfeil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frank Zeller
Agence France-Presse
Cologne

«Merkel dehors!»: au milieu d'une marée de drapeaux allemands, l'extrême droite allemande a tenté samedi de tirer profit, à Cologne, de l'émoi suscité par les violences dans cette ville rhénane, le tout dans une atmosphère très tendue.

«L'Allemagne a survécu à la guerre, à la peste et au choléra, mais survivra-t-elle à [Angela] Merkel?» clame une pancarte au milieu de la foule de partisans du mouvement Pegida des «Patriotes européens contre l'islamisation de l'Occident», rassemblée sur la place principale de Cologne, non loin de la gare et de la cathédrale.

Elle finira par être dispersée par la police peu avant 17h (midi, heure de Québec) à grands coups de canons à eau et de gaz lacrymogène.

C'est à Cologne que, la nuit de la Saint-Sylvestre, des vols et des agressions sexuelles d'une ampleur jamais vue dans l'Allemagne contemporaine ont été perpétrés par des hommes agissant en bandes. Ces violences auraient entre autres impliqué des réfugiés, à un moment où l'Allemagne, sous l'impulsion de la politique d'accueil de la chancelière allemande, a connu en 2015 l'afflux de plus d'un million de demandeurs d'asile.

«Merkel est devenue un danger pour notre pays, Merkel doit partir», lance un représentant de Pegida au mégaphone.

Pour une femme se présentant comme Christiane, mère de quatre enfants, «les femmes qui ont été victimes [des agressions] vont devoir vivre avec cela pendant longtemps». «Je me sens dépouillée de ma liberté. [...] Madame Merkel, madame [Henriette] Reker (la mairesse de Cologne), vous êtes des femmes! Où est votre solidarité?», a-t-elle ajouté.

La branche régionale de Pegida, mouvement xénophobe né à l'automne 2014 à Dresde, dans l'est de l'Allemagne, a revendiqué sur sa page Facebook 3000 participants, tandis que la police a dénombré 1700 manifestants, dont la moitié de hooligans prêts à en découdre.

Au bout de trois heures de rassemblement, les forces de l'ordre, cibles de jets de bouteilles et de pétards, ont finalement fait usage de canons à eau et de gaz lacrymogène.

Selon la police, quatre personnes, trois policiers et un journaliste, ont été légèrement blessés, mais les incidents ont été brefs.

Très critiquée pour son incapacité à protéger les femmes lors du Nouvel An, la police de Cologne a été conspuée par les cris des manifestants d'extrême droite : «Où, où, où? où étiez-vous à la Saint-Sylvestre?»

Plaintes en forte hausse

Par ailleurs, le nombre de plaintes liées aux violences dans la nuit du Nouvel An a grimpé à 379 et les suspects sont principalement des «demandeurs d'asile» ou des «immigrés en situation illégale», a annoncé samedi la police locale.

Environ 40 % de ces plaintes portent sur des agressions sexuelles, a également dit la police. Jusqu'à présent, il était question d'environ 170 plaintes déposées.

«Les personnes sur lesquelles enquête la police criminelle sont originaires en grande partie de pays d'Afrique du Nord. En grande partie, il s'agit de demandeurs d'asile et de personnes qui se trouvent en Allemagne illégalement», explique la police de Cologne.

Elle précise néanmoins que «les enquêtes pour savoir si et dans quelle mesure ces personnes ont un lien avec les délits commis dans la nuit du jour de l'An se poursuivent».

Plus de cent policiers sont désormais affectés à l'enquête concernant les violences perpétrées par des bandes d'hommes sur le parvis séparant la gare centrale de la cathédrale.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer