La discrimination moins présente au Québec que dans le reste du Canada

La discrimination serait moins présente au Québec qu'ailleurs au Canada puisque... (123RF/Kzenon)

Agrandir

123RF/Kzenon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) La discrimination serait moins présente au Québec qu'ailleurs au Canada puisque moins du quart des Québécois disent en avoir été victimes alors que la proportion grimpe au tiers de la population dans les autres provinces et territoires.

Ces résultats publiés par l'Institut de la statistique du Québec sont tirés des données de l'Enquête sociale générale de 2013 de Statistique Canada. Au total, 23 % des Québécois disaient avoir été victimes de discrimination au cours des cinq dernières années contre 33 % des résidents du reste du Canada.

Les résidents du Québec subiraient donc moins la discrimination, tant celle basée sur des facteurs ethnoculturels que sur le sexe, l'apparence physique, l'orientation sexuelle, l'âge ou l'incapacité physique ou mentale.

«Il semblerait donc que les Québécois soient plus tolérants que les résidents du reste du Canada. Ça peut toutefois aller dans les deux sens, car on demandait aux gens s'ils avaient ressenti de la discrimination. Ça peut vouloir dire qu'il y en a moins au Québec ou que les gens la perçoivent moins», tempère Marie-André Gravel, agente de recherche à l'Institut de la statistique.

La langue

Au Québec, la langue est perçue comme le motif de discrimination par la plus forte proportion de victimes, soit 68 %, alors que c'est l'appartenance ethnique ou culturelle qui est le facteur le plus évoqué (65,9 %) à l'extérieur de la Belle Province. Dans les autres provinces ou territoires, seulement 33,1 % de la population mentionne la langue comme motif perçu de discrimination.

Plus précisément au Québec, 40 % des anglophones, 27 % des allophones et 25 % des Québécois parlant plus d'une langue à la maison disent avoir été victimes de discrimination. À l'extérieur du Québec, ce sont seulement 16 % des francophones qui disent avoir subi la discrimination alors que le tiers des populations allophone et multilingue se plaignent de la même chose.

«Depuis toujours, la langue est le combat des Québécois, avec la loi 101 et tout le reste. C'est probablement ce qui explique cet écart entre la discrimination subie par les anglophones du Québec et celle subie par les francophones du reste du Canada», indique Mme Gravel.

Le cas de la communauté juive est aussi particulier au Québec, puisque 51,4 % des juifs du Québec estiment avoir été victimes de discrimination en raison de facteurs ethnoculturels, un pourcentage beaucoup plus élevé que les musulmans (39,3 %). Ailleurs au Canada, seulement 23,6 % des juifs et 34,9 % des musulmans déplorent la même chose.

«Peut-être qu'il y a plus de susceptibilité de la part de la communauté juive, étant donné que c'est une question de perception. Et peut-être que cette susceptibilité est encore plus forte dans la communauté juive du Québec», analyse Mme Gravel.

L'âge

Fait étonnant, lorsqu'il est question de discrimination basée sur l'âge, ce sont les 15 à 24 ans qui disent en être le plus victimes dans une proportion de 21,3 % dans le reste du Canada et de 8,7 % au Québec alors que les 65 ans et plus ne disent en être victime que dans une proportion de 4 % au Québec et de 8,4 % ailleurs au pays.

Tant au Québec que dans le reste du Canada, c'est dans l'environnement de travail (49 % au Québec, 44,4 % ailleurs au Canada) et dans les banques, les magasins et les restaurants (48,9 % au Québec, 42,9 % dans le reste du Canada) que la discrimination serait la plus présente.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer