Une carte de Champlain volée à Boston retrouvée à New York

Ronald Grim, conservateur de la cartothèque Norman B.... (The Boston Globe, Pat Greenhouse, via AP)

Agrandir

Ronald Grim, conservateur de la cartothèque Norman B. Leventhal, a repéré cette carte dressée en 1612 par Samuel de Champlain dans une publication spécialisée l'été dernier. La «Carte géographique de la Nouvelle-France» était disparue depuis plus d'une décennie.

The Boston Globe, Pat Greenhouse, via AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Boston

Une carte dressée par l'explorateur français Samuel de Champlain qui aurait été volée avec des dizaines d'autres documents semblables il y a plus d'une décennie à la bibliothèque publique de Boston a été retrouvée, ont annoncé les représentants de l'institution, vendredi.

Établie en 1612 et intitulée Carte géographique de la Nouvelle-France, la carte a été découverte chez un marchand d'art de New York où elle avait été mise en vente pour 285 000 $ US. Elle a été identifiée par Ronald Grim, le conservateur de la cartothèque Norman B. Leventhal, qui l'avait repérée dans une publication spécialisée dans les antiquités au cours de l'été.

Dans un communiqué, M. Grim a déclaré qu'il avait été sidéré de tomber sur la carte et enchanté d'avoir pu déterminer qu'elle appartenait bel et bien à la bibliothèque publique de Boston. Il a ajouté être fier de savoir que le document avait été retourné à son propriétaire légitime.

La carte de 43 centimètres sur 76 montre les côtes de la Nouvelle-Angleterre, des provinces maritimes et de la Nouvelle-France.

Samuel de Champlain a effectué de nombreux voyages dans la région au début du XVIIe siècle. La carte figurait dans un livre qu'il a publié à Paris en 1613.

Peu après son arrivée à la bibliothèque en 2005, Ronald Grim avait entrepris de faire l'inventaire de la collection de cartes anciennes de l'institution et découvert que 69 documents manquaient à l'appel.

M. Grim a expliqué que sa démarche avait été motivée par l'arrestation d'E. Forbes Smiley III en juin 2005 pour le vol de cartes anciennes à l'université Yale.

En 2006, M. Smiley avait été condamné à trois ans et demi de prison par une cour fédérale de New Haven, au Connecticut. Il avait avoué avoir dérobé une centaine de cartes auprès de diverses institutions, dont les bibliothèques publiques de New York et de Boston, la bibliothèque Newberry à Chicago, les universités Yale et Harvard ainsi que la British Library à Londres.

À l'époque, les procureurs avaient indiqué que l'accusé les avait aidés à récupérer les documents volés sur une période de huit ans, dont 34 cartes qui ont été remises à la bibliothèque de Boston.

La carte de Samuel de Champlain ne fait pas partie des documents qu'E. Forbes Smiley III a admis avoir dérobés.

La bibliothèque publique de Boston n'a pas révélé l'identité du marchand d'art chez qui le document a été retrouvé, mais a affirmé que ce dernier vendait la carte au nom d'une tierce partie et qu'il avait pleinement collaboré avec les autorités.

Afin de confirmer que le document était bien celui de la bibliothèque, M. Grim l'a comparé à une image numérique d'une photographie prise précédemment. La carte avait quelques signes distinctifs, dont des déchirures du côté gauche et un trou juste au-dessus de l'une d'entre elles.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer