Québec peut aider plus les démunis, dit le président de La Capitale

Le président et chef de l'exploitation de La... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Le président et chef de l'exploitation de La Capitale Assurance et services financiers, Steven Ross

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Le nombre de grands donateurs à la campagne de Centraide dans la région de Québec s'est multiplié par 23 en huit ans. Malgré tout, la population pourrait être encore plus généreuse selon Steven Ross, président et chef de l'exploitation de La Capitale Assurance et services financiers.

Coprésident de la campagne 2015 pour Québec et la Chaudière-Appalaches, M. Ross a décidé de s'ouvrir sur son enfance vécue dans la pauvreté dans le Limoilou des années 70. Il souhaite ainsi inciter les gens de la région à ouvrir leur coeur d'ici le 15 décembre pour permettre à Centraide d'atteindre son objectif de 13 millions $ qui seront distribués entre 219 organismes.

«Nous vivions neuf dans un 4 ½ du quartier Limoilou [...] Ma mère était monoparentale et prestataire de l'aide sociale. Joindre les deux bouts était un véritable tour de force pour elle», raconte-t-il dans une lettre envoyée au Soleil. Il parle également de la gêne profonde qu'il ressentait en raison des vêtements qu'il portait, de l'endroit où il vivait et du fait qu'il n'avait pas le téléphone.

«La première fois où j'en ai parlé, c'est à la clôture de la campagne 2014, quand ils ont présenté les nouveaux coprésidents. J'avais deux versions de mon discours, l'un où je ne parlais pas du tout de ma jeunesse dans la pauvreté et un où j'en parlais, mais de façon brève. Quand je suis arrivé, je me suis dit : "C'est ce soir que j'en parle!"», a raconté M. Ross en entrevue au Soleil.

Surprise et émotion

Ses déclarations ont ému et surpris plusieurs personnes qui se trouvaient dans la salle. «Mon coprésident l'ignorait, comme plusieurs autres gens d'affaires. Je l'ai dit car, ayant vécu la pauvreté, je voulais faire une différence. Pour aider à vaincre les préjugés car, pour s'en sortir, ça prend aussi de l'aide, de l'écoute, des gens à qui parler.»

À l'époque, les Soeurs servantes du Saint-Coeur-de-Marie, l'église Saint-Pascal, la Saint-Vincent-de-Paul et le Centre Monseigneur-Marcoux ont grandement aidé la famille du jeune Ross, qui allait à l'âge de 17 ans prendre la décision de poursuivre des études à l'Université d'Ottawa. «Et Dieu merci aux prêts et bourses!» ajoute-t-il d'ailleurs spontanément.

Car même si Québec montre l'un des taux de chômage les plus bas au Canada et qu'on y trouve des emplois rémunérateurs, la pauvreté demeure bien présente. «À Limoilou, il y a encore des gens qui dépensent de 45 % à 55 % de leur revenu pour payer leur loyer et les banques alimentaires sont très sollicitées», précise M. Ross.

Faire plus

Il ajoute que, selon un sondage de l'Institut Mallet, les Québécois donnent 50 % moins que leurs homologues du reste du Canada aux organismes de charité. «Et l'Institut a démontré que ce n'est pas vrai qu'on compense ce manque en donnant davantage en temps. L'une des hypothèses pour expliquer cela serait que les Québécois avaient tendance à donner davantage à l'Église, une structure moins présente dans leur vie courante.»

Désireux de combler cet écart, des gens d'affaires de la région ont formé un mouvement philanthropique qui, en l'espace de huit ans, a permis de faire passer de 16 à 382 le nombre de donateurs de 2500 $ et plus à la campagne de Centraide.

«C'est excellent, et Centraide apprécie chaque don, peu importe le montant. Mais on peut faire mieux encore car dans des villes similaires, comme Edmonton, Ottawa et Winnipeg, le nombre de grands donateurs est plutôt de 750», fait remarquer Steven Ross.

Des dons qui viendront en aide aux personnes âgées vivant seules, aux personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale, aux familles monoparentales et qui permettront peut-être à d'autres jeunes démunis de grandir et de sortir un jour de la pauvreté.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer