Les Syriens célibataires seraient exclus du plan d'accueil

Une famille de réfugiés syriens vient d'arriver sur... (Photo BULENT KILIC, AFP)

Agrandir

Une famille de réfugiés syriens vient d'arriver sur l'île de Lesbos, le 17 novembre.

Photo BULENT KILIC, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le plan de Justin Trudeau pour accueillir 25 000 réfugiés syriens d'ici la fin de l'année se limitera aux enfants, aux femmes et aux familles, rapporte CBC News. Les hommes célibataires ne seraient pas admis au Canada.

Selon CBC, des sources évoquent des raisons de sécurité pour ainsi limiter l'accès aux frontières canadiennes. «Les hommes non accompagnés cherchant asile ne feront pas partie du programme», explique un reportage de la société d'État diffusé dimanche soir.

Ces sources ajoutent que du travail est fait par le Canada sur le terrain depuis six semaines, notamment au Liban, afin d'identifier les réfugiés potentiels. Les autorités canadiennes en auraient ciblé près de 100 par jour. CBC rapporte que la majorité des migrants, qui arriveront par vagues de 900 quotidiennement, débarqueront surtout à Montréal et à Toronto.

Le ministre libéral de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jean-Yves Duclos, avait déjà laissé entendre, samedi, que les femmes et les enfants étaient au coeur des priorités du gouvernement canadien. «[Il faut] répondre aux objectifs de solidarité du Canada envers les enfants et les familles qui souffrent dans la région du Moyen-Orient, en Irak et en Syrie en particulier», avait-il commenté à propos de l'accueil des 25 000 réfugiés d'ici la fin de l'année.

Il avait également évoqué l'importance de trouver un équilibre entre solidarité et sécurité. «L'objectif est de faire cet accueil dans les conditions les plus sévères de sécurité, condition essentielle pour le bien vivre ensemble», a-t-il insisté.

«Les familles, ça fait moins peur»

Les politiques avancées par CBC News ne sont pas sans rappeler des déclarations du maire de Québec la semaine dernière. Régis Labeaume avait affirmé qu'il voulait donner priorité à l'accueil d'orphelins et de familles, et non pas à des «gars de 20 ans frustrés». «Les familles, ça fait moins peur au monde», avait-il ajouté. Il s'était plus tard rétracté en se qualifiant lui-même de «vieux frustré».

Le plan d'accueil complet préparé par le gouvernement de Justin Trudeau doit être dévoilé mardi.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer