Réfugiés: les villes du Québec veulent être dans le coup

«L'accueil, ça ne s'arrêtera pas après le 30... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

«L'accueil, ça ne s'arrêtera pas après le 30 janvier. Les villes veulent être soutenues avant, pendant et après. Les maires veulent s'assurer qu'ils ne se ramasseront pas pris avec tout le travail», a tranché la présidente de l'UMQ, Suzanne Roy.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les maires des villes québécoises qui recevront des réfugiés syriens veulent avoir l'heure juste d'Ottawa et de Québec. Et surtout s'assurer d'être soutenue pour tout le boulot d'intégration à faire dans les prochaines années.

Pour que ces 13 villes québécoises désignées pour accueillir des réfugiés parlent d'une même voix, l'Union des municipalités du Québec (UMQ) vient de créer un comité qui sera aussi composé de représentants du provincial et du fédéral. Cette nouvelle instance visera à voir plus clair. Et à voir venir.

«L'accueil, ça ne s'arrêtera pas après le 30 janvier», a lancé au Soleil la présidente de l'UMQ, Suzanne Roy. «Les villes veulent être soutenues avant, pendant et après. Les maires veulent s'assurer qu'ils ne se ramasseront pas pris avec tout le travail.»

Outre Québec et Montréal, les villes de Gatineau, de Laval, de Longueuil, de Sherbrooke, de Brossard, de Drummondville, de Granby, de Joliette, de Saint-Hyacinthe, de Saint-Jérôme et de Victoriaville accueilleront des migrants.

Pour le maire de Québec, Régis Labeaume, le fait que les municipalités doivent lancer elles-mêmes un tel comité en dit long sur le flou qui règne actuellement dans ce dossier.

«On est obligés de demander nous autres même aux deux gouvernements de former un comité de coordination avec nous autres. Réalisez-vous que c'est le monde à l'envers?» a commenté M. Labeaume, qui a une fois de plus, jeudi, dénoncé ce qu'il estime être un manque d'information sur le processus d'accueil des réfugiés (lire l'autre texte en page 4).

«Ça devrait être les gouvernements qui s'accrochent à nous autres et qui disent : "Bon, vous êtes sur le terrain, on va coordonner." Mais c'est nous autres qui demandent ça, c'est pas normal, c'est pas normal», a tranché le maire de Québec.

Mercredi, il a participé avec les maires de la plupart des 13 villes qui accueilleront des réfugiés syriens à une réunion téléphonique pour la création d'un comité intergouvernemental. L'objectif : que les villes soient dans le coup et informées «en temps réel».

Le comité est piloté par la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire.

Trois-Rivières recevra aussi des réfugiés, mais cette ville n'est plus membre de l'UMQ depuis juin. Le maire Yves Lévesque n'a donc pas pris part aux discussions de mercredi.

Les pourparlers sont en cours avec les gouvernements Couillard et Trudeau quant au fonctionnement concret de ce comité, a ajouté Mme Roy.

Nombre à déterminer 

La sécurité a fait partie des discussions entre les maires des «villes accueillantes». La nécessité d'être soutenues financièrement par Québec et Ottawa en matière de scolarisation, de logement, de santé physique et mentale est aussi au coeur des préoccupations des villes qui établissent présentement le nombre de réfugiés qu'elles seront en mesure d'accueillir. 

On ne sait pas encore combien ces 13 villes se feront demander d'accueillir de personnes qui fuient la guerre en Syrie. À Québec, le maire Régis Labeaume a toutefois eu l'assurance mardi par le cabinet de la ministre québécoise de l'Immigration Kathleen Weil que la capitale ne recevra pas plus de 800 réfugiés. Dans les scénarios évoqués lors de rencontres privées, le gouvernement provincial avait avancé le nombre de 1000 à 1400 pour Québec, ce qu'avait officiellement refusé Régis Labeaume dans une lettre à la ministre Weil.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer