Parcs Canada dit non au fort Numéro-Trois de Lévis

Parcs Canada soutient qu'il n'a pas d'intérêt à... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Parcs Canada soutient qu'il n'a pas d'intérêt à protéger le fort Numéro-Trois (photo), «parce que l'histoire des Forts-de-Lévis est présentée au fort Numéro-Un qui lui est sous la gestion de Parcs Canada», explique par courriel l'agente de relations publiques Kimberly Labar.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Parcs Canada n'a «aucune intention d'acquérir le fort Numéro-Trois» de Lévis. Le maire Gilles Lehouillier défiait l'organisme fédéral de le faire en début de semaine s'il tenait à ce qu'il reste debout.

Parcs Canada soutient qu'il n'a pas d'intérêt à protéger le fort Numéro-Trois, «parce que l'histoire des Forts-de-Lévis est présentée au fort Numéro-Un qui, lui, est sous la gestion de Parcs Canada», explique par courriel l'agente de relations publiques Kimberly Labar. 

Le maire Lehouillier soulignait avant le conseil municipal de lundi que les forts Numéro-Deux (déjà démoli) et Trois étaient des répliques du fort Numéro-Un. 

L'organisme canadien préconise plutôt «que l'ensemble des vestiges du fort Numéro-Trois soit méthodiquement documenté advenant l'approbation d'une démolition». 

Impossible toutefois de savoir si Parcs Canada compte s'acquitter de cette tâche et si l'organisme a déjà évalué le potentiel patrimonial de ce fort, qui appartient au privé depuis 1940. 

Ayant déjà dit oui à sa démolition, la Ville de Lévis a annoncé lundi qu'elle suspendait sa décision pour trois mois.

Alerté par un groupe de citoyens, le ministère de la Culture du Québec compte profiter de ce temps pour mieux analyser le potentiel patrimonial des vestiges du fort, situé dans le quartier Saint-David, près du boulevard Guillaume-Couture. «On a déjà des experts qui sont allés sur le terrain et notre analyse se poursuit», a indiqué Philip Proulx, attaché de presse de la ministre Hélène David. 

Le maire Lehouillier s'était emporté contre Parcs Canada lundi, ne croyant pas une minute qu'ils allaient se porter acquéreurs du fort. «Parcs Canada à Lévis, c'est nul, c'est des gros zéros au cours des 25 ou 30 dernières années! [...] Ces gens-là sont responsables de la destruction de notre patrimoine militaire à Lévis!» avait-il clamé. 

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer