Québec prête à recevoir ses réfugiés

Ottawa n'a pu préciser mardi à quelle date... (AFP, Aris Messinis)

Agrandir

Ottawa n'a pu préciser mardi à quelle date les premiers réfugiés syriens pourraient fouler le sol canadien.

AFP, Aris Messinis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Même si les choses semblent s'accélérer du côté d'Ottawa, il est toujours impossible de dire quand et comment arriveront les centaines de réfugiés syriens que Québec souhaite accueillir. Les organismes se disent toutefois prêts au moment où 10 000 des 25 000 réfugiés attendus au Canada d'ici la fin de l'année ont déjà été «enregistrés».

«Nous sommes toujours en attente d'une précision "officielle" quant au nombre de réfugiés à leur date d'arrivée et de quelle façon ils vont venir», a indiqué mardi la directrice du Centre multiethnique de Québec, Dominique Lachance.

En septembre, le maire de Québec, Régis Labeaume, et divers organismes, dont le Centre multiethnique, ont dit pouvoir accueillir de 125 à 200 familles, soit de 500 à 800 réfugiés.

Mme Lachance voit par contre d'un bon oeil la création lundi à Ottawa d'un comité spécial composé de neuf ministres qui se sont rencontrés pour une première fois mardi. «On a un inventaire de presque 10 000 personnes déjà enregistrées», a spécifié le ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, John McCallum, à l'issue de la réunion.

«Si cela peut aider à prendre des décisions éclairées et surtout à accélérer le processus, tant mieux», a commenté Mme Lachance. 

Le ministre McCallum a déjà annoncé que les bases militaires canadiennes pourraient être mises à contribution pour héberger les Syriens, comme cela a été fait en 1999 avec les quelque 5000 Kosovars débarqués au Canada. «L'arrivée en bases militaires nous semble également la solution temporaire la plus plausible et certainement la plus facilitante, en créant une zone tampon nous permettant de faire un travail efficace et méthodique. Évidemment pour nous, Valcartier serait idéal», a poursuivi la directrice du Centre multiethnique.

Places en HLM

Du côté du logement, le directeur général de l'Office municipal d'habitation de Québec (OMHQ), Claude Foster, s'est aussi dit prêt mardi. «On est en attente. Il n'y a pas d'argent annoncé, mais le matin où ce le sera et qu'on aura des sous dans un programme spécial, on est prêts.»

M. Foster assure que la région pourra absorber les nouveaux arrivants. Qui, tient-il à préciser, ne prendront pas la place des gens déjà en attente pour une place dans une habitation à loyer modique (HLM). Les listes actuelles, explique-t-il, sont pour des logements d'une seule chambre alors que les familles de réfugiés nécessiteront ceux de deux chambres et plus.

Plusieurs propriétaires privés ont aussi montré leur intérêt à aider, a poursuivi M. Foster.

En septembre, l'administration Labeaume a chiffré l'opération à 3,8 millions $ de fonds provinciaux et fédéraux pour 500 réfugiés et à 5,2 millions $ pour 800. Le «coût net» pour la Ville se situe «entre 180 000 $ et 260 000 $» pour une année. Une somme qui pourrait être couverte par les programmes gouvernementaux.

En entrevue au Soleil lundi, le nouveau ministre des Familles, des Enfants et du Développement social, Jean-Yves Duclos, a aussi placé le nombre de 125 comme la «barre minimale» d'accueil pour la région de Québec. Un nombre qui «semble réaliste» aux yeux de Dominique Lachance. «Mais nous sommes prudents face aux multiples hypothèses qui circulent actuellement», a-t-elle toutefois nuancé dans un courriel au Soleil.

Ottawa accélère

Du côté d'Ottawa, le ministre McCallum n'a pu préciser mardi à quelle date les premiers réfugiés syriens pourraient fouler le sol canadien, ni à combien pourrait se chiffrer le coût de cette vaste opération humanitaire.

Il faut notamment se pencher sur la sélection des réfugiés et les contrôles de sécurité tout en organisant le transport et l'hébergement. 

Selon le ministre McCallum, les réfugiés syriens qui prendront le chemin du Canada devraient venir des camps situés en Turquie, en Jordanie et au Liban.  Avec La Presse Canadienne

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer