Hamad prêt à couper les nouveaux prestataires d'aide sociale

L'éloignement n'est pas un motif suffisant pour refuser... (La Presse Canadienne, Clément Allard)

Agrandir

L'éloignement n'est pas un motif suffisant pour refuser un emploi, selon le ministre Hamad.

La Presse Canadienne, Clément Allard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le ministre Sam Hamad suggère de couper pendant quelques mois jusqu'à 50 % du chèque d'un nouvel assisté social qui refuse un emploi jugé «convenable», peu importe à quelle distance de chez lui.

Le responsable du ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale veut s'attaquer au «cercle vicieux» de l'aide sociale. Il a déposé mardi le projet de loi 70 pour favoriser l'intégration à l'emploi.

«Les contribuables ne veulent pas payer pour des gens qui ne veulent pas, a affirmé le ministre. Ils veulent payer pour des gens qui sont responsables.»

Un nouveau programme obligatoire - Objectif emploi - serait instauré à l'intention de ceux, parmi les quelque 17 000 nouveaux prestataires chaque année, qui sont jugés aptes à l'emploi. Un peu plus de 6000 d'entre eux sont des jeunes issus de familles vivant déjà de l'aide sociale.

Ceux qui font des démarches pour se trouver un emploi toucheraient une prime mensuelle qui reste à déterminer, entre 130 $ et 250 $, pour les accompagner pendant 12 mois. Elle s'ajouterait à l'allocation de base de 616 $. Le soutien pourrait s'étirer sur 24 mois pour une personne qui suit une formation particulière.

Toutefois, si l'agent responsable du plan d'intégration d'une personne juge qu'il manque de sérieux, il serait autorisé à retirer sa prime. Si la situation se poursuit, il pourrait progressivement amputer son chèque jusqu'à la moitié. Au bout des 12 mois, toutefois, s'il est toujours sans emploi, la personne intègre le système d'aide sociale normal, avec la totalité de sa prestation.

Cas par cas

Le programme prévoit que la personne «est tenue d'accepter tout emploi convenable qui lui est offert». Il n'y a pas de «règles strictes», a affirmé le ministre. L'agent qui suit le dossier devrait évaluer au cas par cas.

Et, pour M. Hamad, l'éloignement n'est pas un motif suffisant pour refuser un emploi. «Si la personne a eu une offre d'emploi viable qui n'est malheureusement pas dans son périmètre de vie, je pense qu'elle devrait l'accepter si elle veut se sortir de la pauvreté», a-t-il indiqué. 

Les incitatifs sur une base volontaire ont été essayés depuis 2008, plaide le ministre Hamad. Pas moins de 1,5 milliard $ ont été investis dans le Pacte pour l'emploi et le Pacte pour l'emploi plus. «Les résultats sont bons, sauf qu'on a encore de l'ouvrage à faire», a-t-il dit. 

Selon les simulations effectuées par son ministère, M. Hamad estime que tout au plus 10 % des nouveaux prestataires risquent de se faire appliquer des sanctions.

«Il va y avoir moins de monde sur l'aide sociale, a prévu le ministre. Alors, c'est payant pour la société à long terme.»

Les groupes membres du Front commun des personnes assistées sociales ont décrié la proposition gouvernementale. Déjà, plaident-ils, les programmes actuels n'arrivent pas à desservir tous ceux qui souhaitent bénéficier de mesures d'employabilité.

«Des mesures d'emploi, on est d'accord, a déclaré Serge Petitclerc, du Collectif pour un Québec sans pauvreté. Mais les pénalités, ça n'a pas de bon sens. Ça n'a jamais fonctionné et ça ne fonctionnera jamais. Sans compter que ça ne respecte pas les droits humains.»

La députée solidaire Françoise David s'est aussi insurgée contre le projet de loi 70. «C'est juste irrecevable, a-t-elle lancé. On parle ici de gens qui vivent déjà dans une grande pauvreté. Ce à quoi on va contraindre certains d'entre eux, c'est à la misère noire.»

Partager

À lire aussi

  • Brigitte Breton | Aide-toi et Québec t'aidera

    Brigitte Breton

    Aide-toi et Québec t'aidera

    ÉDITORIAL / Le ministre Sam Hamad a en partie raison. Une société généreuse et solidaire comme celle du Québec ne peut laisser tomber les jeunes de... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer