Fit Hippie: le bien-être avant les fesses d'acier

Virginie Duval et Josée-Anne Sarazzin-Côté ont eu l'idée... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Virginie Duval et Josée-Anne Sarazzin-Côté ont eu l'idée au cours de l'été après avoir réalisé que l'offre d'entraînement sur le marché est liée exclusivement à l'apparence, à la perte de poids et au «six pack».

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'une est prof de yoga, l'autre, ex-athlète. Ensemble, elles ont développé une communauté d'entraînement basée sur le bien-être des participantes, sans que celles-ci ressentent la pression de se forger des «fesses d'acier».

Virginie Duval et Josée-Anne Sarazzin-Côté ont eu l'idée au cours de l'été après avoir réalisé que l'offre d'entraînement sur le marché est liée exclusivement à l'apparence, à la perte de poids et au «six pack» (ou abdos).

«Ça ne nous rejoint pas, lance Josée-Anne. Alors, pourquoi ne pas lancer un mouvement juste pour se sentir bien. Pas de niaiserie pour avoir des fesses d'acier. Juste être une gang de filles qui ont du fun, qui sont en santé et qui ne se sentent pas coupables de ne pas s'entraîner à l'excès», ajoute la femme de 27 ans.

«La réception a été incroyable, lance Virginie, 29 ans, sa partenaire dans l'aventure. On a des commentaires hallucinants. On sent que ça connecte. C'est comme si on avait créé un espace où les filles peuvent se permettre d'être bien et être à l'aise.»

La présence de plus de 200 femmes de tout âge, dimanche, à la baie de Beauport, pour participer à une course-marche de 4 km et une séance de yoga, représente un argument de poids. C'était d'ailleurs le premier événement de cette jeune entreprise.

En effet, les comparses ne cachent pas leurs ambitions d'affaires. Plusieurs autres rendez-vous seront proposés comme une retraite... dans le sud. Les deux jeunes femmes prodiguent aussi des conseils sur leur site web et leur page Facebook.

Les sujets abordés sont toujours en lien avec le bien-être. Par exemple, des exercices de confiance en soi ou des stratégies pour établir ses objectifs. «On est vraiment différente dans nos méthodes d'entraînement. C'est pour ça qu'on s'appelle les "rebelles de l'entraînement"», insiste le duo.

Le choix du nom du mouvement, Fit Hippie, reflète cette volonté de s'entraîner, sans trop s'en faire. L'une est prof de yoga, l'autre, ex-athlète, faut-il le rappeler. Elles ont su rassembler en un concept commun les particularités de leur univers respectif.

Pour en savoir plus: http://www.fithippie.co ou https://www.facebook.com/FitHippieCo.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer