Équité hommes-femme: encore du travail à faire, selon Aline Desjardins

La journaliste Aline Desjardins inaugurait vendredi l'exposition Être... (Photo Université Laval, Marc Robitaille)

Agrandir

La journaliste Aline Desjardins inaugurait vendredi l'exposition Être femme aujourd'hui, Femme d'aujourd'hui présentée à l'Université Laval.

Photo Université Laval, Marc Robitaille

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) À la barre de l'émission Femme d'aujourd'hui pendant 13 ans dans les années 60 et 70, on peut dire que la journaliste Aline Desjardins a fait sa part pour faire avancer la cause des femmes. À l'âge de 80 ans, elle avoue toutefois qu'il reste encore du travail à faire, surtout en matière d'équité.

«Je dis encore aux femmes qui travaillent à la télé : vérifiez si vous gagnez autant que les hommes! Moi, je n'ai pas vérifié et j'en paie encore le prix aujourd'hui, à ma retraite», a-t-elle avoué au Soleil en marge de l'inauguration de l'exposition Être femme aujourd'hui, Femme d'aujourd'hui présentée à l'Université Laval pour célébrer les 50 ans du début de cette émission phare sur les ondes de Radio-Canada.

Paradoxalement, celle qui a été responsable du virage féministe de cette émission de télé gagnait à l'époque... la moitié du salaire d'un homme qui aurait animé une émission semblable. «J'étais la seule à animer une émission de ce type, alors je négociais seule», indique-t-elle.

Toujours allergique à l'iniquité, Mme Desjardins refuse de croire que le dossier est réglé simplement parce que plusieurs facultés universitaires, notamment celles de médecine, comptent maintenant plus de femmes que d'hommes. «Ça ne m'étonnerait pas que les salaires baissent...», laisse-t-elle d'ailleurs tomber avec l'assurance de celle qui a vu neiger. «C'est quand même ce qui est arrivé à l'époque dans l'enseignement.»

Elle souhaiterait aussi voir davantage de femmes dans les différentes sphères d'influence : le gouvernement, mais aussi l'administration, les institutions bancaires et même la télévision. «Souvent, si les femmes n'y sont pas, c'est qu'on ne les invite pas à y aller. On ne les cherche pas. On prend l'agenda de l'année dernière et on réinvite le même monde», souligne-t-elle

Émission mythique

Par ailleurs, Aline Desjardins avoue qu'on lui parle encore de l'émission Femme d'aujourd'hui, même si elle n'est plus en ondes depuis plus de 30 ans. «Quand je suis arrivée à la barre de cette émission, je ne savais pas dans quoi je m'embarquais. Je n'écoutais pas Femme d'aujourd'hui, car je travaillais, moi, pendant la journée!» rappelle-t-elle au sujet de l'émission diffusée en fin d'après-midi.

On y causait d'ailleurs encore tricot et danse avant l'arrivée de la fière journaliste originaire de Saint-Pascal. «Ensuite, on a glissé ça vers d'autres sujets qui préoccupaient vraiment les femmes, mais dont personne ne parlait, comme par exemple l'avortement et l'inceste. Il y a des gens que ça dérangeait», avoue Mme Desjardins.

Elle ajoute qu'à l'époque, plusieurs hommes n'aimaient pas non plus la direction qu'elle donnait à l'émission quotidienne. «On m'a accusée de sortir les femmes de la maison, car il y a des hommes qui aimaient être lavés, logés et nourris. Certains me détestaient, mais je n'essayais pas de changer cette perception. Il y en a pour qui c'est inutile», poursuit-elle, brandissant le livre Femmes et pouvoir : les changements nécessaires de Pascale Navarro.

«J'adore ce livre, car il dit que les garçons et les hommes doivent s'asseoir autour de la même table que les femmes, car ils sont mus par autant de stéréotypes que nous. Ça porte à réfléchir», affirme-t-elle en terminant.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer