Crise des migrants: des pays d'accueil à bout de souffle

Alors que les réfugiés syriens continuent d'affluer en...

Agrandir

Alors que les réfugiés syriens continuent d'affluer en Grèce, l'organisme Vision Mondiale juge que les pays d'accueil sont submergés et appelle la communauté internationale à en faire davantage.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) S'ils ont fait preuve d'une générosité exemplaire envers les réfugiés syriens depuis le début de la guerre civile, en 2011, les pays limitrophes sont maintenant au bout de leur capacité d'accueil, selon le nouveau président de Vision Mondiale, qui appelle à une plus grande contribution de la communauté internationale.

«Il faut soulager la pression sur les infrastructures de ces communautés», a résumé Michael Messenger au cours d'une entrevue téléphonique depuis la Jordanie, mardi.

L'organisme dirigé par M. Messenger oeuvre actuellement en Syrie, mais il est aussi présent en Jordanie, au Liban, en Irak et en Turquie, où il travaille à fournir des biens essentiels aux réfugiés syriens : eau potable, installations sanitaires, nourriture, soins de santé primaires... Des espaces ont également été aménagés dans les camps pour que les enfants puissent aller à l'école et jouer en toute sécurité.

La ville jordanienne d'Irbid, qui a une population d'un million de personnes, compte actuellement pas moins de 144 000 réfugiés syriens. «En Jordanie, 80 % des réfugiés syriens ne sont pas dans des camps, mais répartis dans le pays d'accueil. Et ça, ça crée une pression sur les infrastructures du pays», explique M. Messenger, selon qui une tension entre Syriens et Jordaniens commence à se faire sentir.

«On pense que les pays d'accueil ont, pas officiellement, mais officieusement, commencé à limiter le nombre d'entrées de réfugiés syriens. La communauté internationale les a appelés à respecter le droit d'asile des réfugiés», rappelle le président de Vision Mondiale, ajoutant du même souffle qu'il est essentiel que la communauté internationale fournisse davantage de support aux pays d'accueil.

Plusieurs veulent rester

Malgré les difficultés, les réfugiés syriens ne souhaitent pas quitter la région, ajoute M. Messenger. «Ils veulent rester ici, près de leurs proches restés en Syrie et dans une région où on partage la même culture et la même religion. J'ai parlé à des pères de famille, et tout ce qu'ils veulent, c'est trouver un emploi et gagner assez de revenus pour être capables de faire vivre leur famille et d'envoyer leurs enfants à l'école», résume-t-il.

Comme ce père de cinq enfants, dont la petite dernière, âgée de quatre mois, est née dans un camp de réfugiés jordanien, où la famille a abouti après une longue marche de huit semaines dans le désert. «Leur quartier avait été bombardé et leurs voisins, tués, raconte M. Messenger. Leur histoire est similaire à celle des autres réfugiés syriens [...] Plusieurs avaient une vie confortable en Syrie avant la guerre, et aujourd'hui, ils n'ont plus rien.»

Tant en Syrie que dans les pays limitrophes, Vision Mondiale porte une attention particulière aux besoins des enfants, surtout en matière d'éducation, explique M.Messenger. «En Jordanie, il y a une école primaire et secondaire en plein désert, dans un environnement hostile. Les camps sont surpeuplés, c'est difficile pour nous de nous assurer que les enfants vont à l'école.»

Interrogé à savoir si un pays comme le Canada devrait faire davantage pour accueillir plus de réfugiés syriens plus vite, M. Messenger a répondu que ce n'était qu'une partie de la solution. «Il faut les aider là où ils sont, à court terme et à moyen terme. Il faut les aider à combler leurs besoins primaires, mais aussi à s'intégrer dans leur pays d'accueil et à faire en sorte qu'il y ait une cohésion sociale entre eux et leurs hôtes», dit le président de Vision Mondiale.

L'organisme reçoit l'aide du gouvernement canadien, qui s'est engagé jusqu'au 31 décembre à verser un dollar pour chaque dollar donné pour la crise en Syrie. Pour faire un don: https://www.visionmondiale.ca/donnez/Pages/syrie.aspx

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer