Québec capable d'accueillir davantage de migrants

La ville de Québec a la capacité d'accueillir... (Agence France-Presse)

Agrandir

La ville de Québec a la capacité d'accueillir bien plus que 200 migrants syriens.

Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Selon des organismes d'aide aux immigrants qui ont connu l'arrivée de migrants bosniaques, kosovars et bhoutanais dans la capitale, la ville de Québec a la capacité d'accueillir bien plus que 200 migrants syriens.

«C'est confirmé, il y a des familles qui vont arriver à Québec. Tous les réseaux s'organisent actuellement : organismes d'aide aux immigrants, CLSC, ministère de la Sécurité publique, patros. Il n'y aura pas de problème. Il ne faut pas oublier que Québec a déjà accueilli beaucoup de migrants par le passé», indique Benoît Songa, directeur général du centre R.I.R.E. 2000, qui accompagne les immigrants dans leur intégration socioprofessionnelle.

«En 1998, il y avait eu quelques milliers de Bosniaques et, même si on n'était pas vraiment structurés à l'époque, on est quand même arrivés à bien les accueillir», indique-t-il, rappelant aussi la vague de migrants kosovars arrivés à Québec au milieu des années 2000 et les quelque 700 Bhoutanais accueillis dans la capitale entre 2009 et 2011.

Déjà, des migrants syriens ont été accueillis à Laval et à Sherbrooke par l'intermédiaire de parrainages, et M. Songa signale que la prochaine vague à venir où Québec sera sollicitée concerne les réfugiés qui arriveront ici pour des raisons humanitaires.

«Il faut tout envisager, car il y aura des gens de tous les âges : des adultes, des enfants, des adolescents. Il faut donc penser à des éléments comme la francisation, mais aussi l'aide scolaire», indique-t-il.

Collaboration nécessaire

Jelena Krstic, directrice du Service d'aide à l'adaptation des immigrants (SAAI), croit aussi que Québec peut réussir l'accueil des migrants syriens, à la condition que le ministère provincial de l'Immigration profite de l'expertise de tous les organismes, et non seulement de ceux qui relèvent de lui.

«À Québec, il y a deux organismes qui dépendent du ministère de l'Immigration et quatre, comme le nôtre, qui relèvent du ministère de la Santé. Nous espérons que le Ministère fera appel à tout le monde, car l'expertise est dans tous ces organismes», explique-t-elle.

«Il est possible d'accueillir tous ces gens, mais il faut une bonne coordination. Il ne faut pas hésiter à mélanger les silos», illustre-t-elle. «La coordination, c'est important. Je me souviens de l'arrivée des réfugiés kosovars. C'est parfois chaotique quand on sollicite la bonne volonté des gens. Il ne faut pas que chacun travaille de son côté», indique Mme Krstic.

La directrice du SAAI a d'ailleurs contacté l'homme d'affaires Yves Doyon, président du groupe Norplex, qui a offert d'accueillir 200 migrants à l'ancien couvent des Soeurs de Saint-François-d'Assise. «C'est une excellente idée et je lui ai dit de ne pas hésiter à nous contacter s'il a besoin d'aide.»

Rentrés chez eux

Mme Krstic indique d'ailleurs que, 10 ans plus tard, la majorité des migrants kosovars sont retournés dans leur pays. «Il en reste peut-être une dizaine en ville. Plusieurs sont rentrés peu de temps après leur arrivée ici et, quelques années plus tard, il n'en restait déjà plus beaucoup. Il faut dire que leur retour a été payé par le gouvernement canadien une fois que la situation s'est améliorée au Kosovo», explique-t-elle.

Concernant les réfugiés syriens, Mme Krstic attendra l'appel des autorités municipales et gouvernementales. «Si on nous demande, nous serons là. On souhaite en voir arriver ici, car on sait que l'Europe ne peut pas tous les recevoir», conclut-elle.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer