Rare conversation entre Obama et Castro

Les président cubain Raul Castro et américain Barack... (Photo d'archives Reuters)

Agrandir

Les président cubain Raul Castro et américain Barack Obama, en avril dernier, lors de l'inauguration de VIIe sommet des Amériques, à Panama.

Photo d'archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Washington

Le président américain Barack Obama et son homologue cubain Raul Castro ont eu une rare conversation téléphonique, vendredi, alors que le pape François se prépare à entamer une visite dans les deux pays.

La Maison-Blanche a affirmé que MM. Obama et Castro avaient reconnu mutuellement l'apport du souverain pontife dans «l'avancement de (leurs) relations».

Le pape a joué un rôle clé dans les pourparlers qui ont mené au rapprochement diplomatique entre les deux anciens ennemis de la guerre froide en permettant aux négociateurs de se réunir au Vatican, un lieu neutre.

La visite du chef de l'Église catholique survient alors que les deux pays poursuivent leurs discussions laborieuses sur le dégel de leurs relations.

Les États-Unis ont annoncé vendredi qu'ils avaient assoupli les règles pour leurs citoyens qui se rendent à Cuba ou qui voudraient faire des affaires avec les entrepreneurs de l'île communiste - des mesures qui visent à accroître la liberté économique des Cubains.

Les départements du Trésor et du Commerce ont précisé que les nouvelles règles qui entreront en vigueur lundi avaient été adoptées pour faciliter le tourisme, les investissements dans les télécommunications et les transferts de fonds vers Cuba.

Malgré ces avancées, des désaccords importants subsistent entre les deux pays. Cuba souhaite que les États-Unis lèvent complètement l'embargo économique imposé par les Américains depuis 1962, mais le Congrès contrôlé par les républicains s'y oppose.

Les États-Unis se préoccupent également des droits de la personne et de la détention de prisonniers politiques à Cuba.

«Les dirigeants ont discuté des prochaines étapes que pourront prendre les États-Unis et Cuba, mutuellement et individuellement, pour améliorer la coopération bilatérale. Bien qu'il reste des désaccords sur des enjeux importants, nous les aborderons avec franchise», a écrit la Maison-Blanche.

Le pape François doit arriver à Cuba samedi. Il se rendra ensuite aux États-Unis, où il visitera plusieurs villes - dont Washington pour une rencontre à la Maison-Blanche avec le président Obama.

MM. Obama et Castro se sont parlé pour la première fois en décembre, lorsque les deux pays ont annoncé leur rapprochement historique. Ils se sont rencontrés en personne en avril lors Sommet des Amériques au Panama.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer