L'ONU s'attaquera à la pauvreté, à la faim et au climat pendant 15 ans

L'«Agenda 2030 pour le développement durable» sera adopté... (Photo d'archives, AP)

Agrandir

L'«Agenda 2030 pour le développement durable» sera adopté lors d'un sommet de l'ONU tout juste avant la rencontre des leaders de la planète lors de l'Assemblée générale, à la fin du mois de septembre.

Photo d'archives, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Edith M. Lederer
Associated Press
New York

Les 193 États membres des Nations unies ont convenu pour les 15 prochaines années d'un nouvel agenda de développement qui s'attaquera à l'éradication de la pauvreté et de la faim, à l'établissement de l'égalité des sexes, à l'amélioration du niveau de vie et à l'adoption de mesures urgentes pour lutter contre les changements climatiques.

L'ébauche finalisée dimanche soir définit 17 objectifs et 169 cibles spécifiques, qu'il s'agisse de faire disparaître la pauvreté «sous toutes ses formes, partout»; d'assurer une éducation de qualité; d'offrir une énergie abordable et fiable; ou encore de protéger l'environnement.

L'«Agenda 2030 pour le développement durable» sera adopté lors d'un sommet de l'ONU tout juste avant la rencontre des leaders de la planète lors de l'Assemblée générale, à la fin du mois de septembre.

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, explique que le plan «cherche à assurer la paix et la prospérité, et à développer des partenariats ayant en leur centre les gens et la planète».

Les 17 nouveaux objectifs ne sont pas contraignants. Ils remplaceront les objectifs du Millénaire pour le développement adoptés par les leaders du monde il y a 15 ans.

Elaine Geyer-Allely, qui a surveillé les négociations onusiennes pour le compte du Fonds mondial de la nature (WWF), la plus importante organisation environnementale indépendante, croit que le nouveau programme représente une amélioration importante puisqu'il reconnaît que la protection de l'environnement, l'éradication de la pauvreté et la promotion de la croissance économique et du bien-être sont interreliées.

Lors de son rapport final sur les objectifs du millénaire, le mois dernier, M. Ban a affirmé qu'ils ont aidé un milliard de gens à se sortir de la pauvreté extrême; permis à plus de filles que jamais de fréquenter l'école; et apporté une contribution sans précédent à la lutte contre des maladies comme le sida.

Il a toutefois prévenu que des inégalités persistent, puisque 80 % des humains qui doivent survivre avec moins de 1,25 $ US par jour se trouvent dans le sud de l'Asie ou en Afrique subsaharienne; 60 % d'entre eux sont regroupés dans cinq pays, soit l'Inde, le Nigeria, la Chine, le Bangladesh et le Congo.

La nouvelle entente est le fruit de plusieurs années de pourparlers.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer