Le fédéral offre plus de ressources pour aider les vétérans

Le ministre des Anciens Combattants à annoncé la... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Le ministre des Anciens Combattants à annoncé la création de 309 nouveaux postes au Canada d'ici 2020, dont 43 au Québec.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le ministère des Anciens Combattants embauchera 43 personnes supplémentaires au Québec pour aider les vétérans aux prises avec des problèmes de santé mentale et physique. Ces nouvelles ressources devraient permettre de diminuer les temps d'attente souvent décriés et pallier la hausse anticipée du nombre de demandes d'aide.

La bonne nouvelle de mercredi du secrétaire parlementaire Pierre Lemieux contrastait avec celle de mardi faite par l'Ombudsman de la Défense nationale. Celui-ci dévoilait son rapport, dans lequel il conclut que les victimes du drame de Valcartier, où six cadets avaient trouvé la mort en 1974 dans l'explosion d'une grenade, avaient été laissées à elles-mêmes sans suivi psychologique et sans que leur soit offerte d'indemnité.

Fruit du hasard ou calcul politique, il reste que le ministère des Anciens Combattants (ACC) a fait des heureux, mercredi, en donnant les détails de l'annonce de la création de 309 nouveaux postes d'ici

2020 à l'échelle du pays. Au Québec, les 43 embauches se feront d'ici le printemps 2016, dont

12 dans la région de Québec, incluant celles qui se feront à Valcartier. 

«Nous avons réalisé que les cas deviennent de plus en plus compliqués. Les gestionnaires de cas doivent être davantage impliqués auprès de la clientèle», explique M. Lemieux pour justifier l'ajout de ressources. La multiplication des missions à l'étranger et la reconnaissance du syndrome de choc post-traumatique y sont pour beaucoup.

Temps d'attente

L'une des principales critiques formulées par les anciens combattants est liée au long délai, plusieurs mois, une fois le formulaire de demande d'aide complété. L'ajout de 43 ressources devrait permettre de traiter les demandes d'aide avec plus de diligence. Les ressources se répartissent de la façon suivante : huit aux demandes d'aide, deux au service à la clientèle, dix en soutien aux gestionnaires de cas et, surtout, 23 nouveaux gestionnaires de cas. 

Ces derniers passeront de 34 à 55 sur le territoire québécois. L'objectif est de fixer à 30 le nombre maximal de cas traités par un gestionnaire. Le ratio actuel est d'une quarantaine de cas par gestionnaire.  D'un océan à l'autre, le nombre de gestionnaires doublera presque, passant de 200 à 367. Les vétérans devraient donc avoir accès plus rapidement aux prestations d'invalidité, à une aide financière en matière de soins de santé et à un traitement en santé mentale.

Le vétéran Daniel Lafontaire, qui est aussi pair aidant auprès d'anciens combattants en difficulté, se réjouit de l'annonce. «C'est une belle nouvelle. On peut presque dire "Wow!" Ça fait trois ans qu'on réclame des ressources supplémentaires.»

Il faut dire que beaucoup de chemin a été parcouru. Il se souvient de 2002, alors qu'il avait lui-même fait une demande d'aide. Il a obtenu sa réponse en... 2008. Aujourd'hui, le temps d'attente peut atteindre dix mois, voire un an. «On va leur laisser le temps de roder la machine. Et si on peut couper le délai en deux, ça serait déjà bien.»

À l'heure actuelle, quelque 7200 vétérans gravement malades ou blessés sont suivis par des gestionnaires de cas d'ACC qui possèdent de l'expérience professionnelle dans des domaines comme le travail social, les soins infirmiers, l'ergothérapie et d'autres professions liées à la santé. Le Ministère prévoit que ce chiffre pourrait grimper à 9000 dans les prochaines années.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer