Moins d'un Québécois sur trois se mariera avant 50 ans

.... (Photo Digital/Thinkstock)

Agrandir

.

Photo Digital/Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Après quelques années de stabilisation, le mariage semble perdre encore de l'intérêt auprès des Québécois. Si la tendance à la baisse remarquée l'an dernier se poursuit, seulement le quart des hommes se marieront avant de souffler 50 bougies; à peine plus de femmes.

En chute libre depuis les années 70, le mariage avait repris du poil de la bête durant la dernière décennie. On était à des années lumières du sommet de 1972 avec plus de 90 % de probabilité qu'un individu convole en justes noces, mais la dégringolade s'était arrêtée, observe Anne Binette Charbonneau, démographe à l'Institut de la statistique du Québec; l'organisme vient de publier ses observations annuelles en matière de mariage.

Il est trop tôt pour parler d'une tendance franche. Les statistiques maritales ont cependant recommencé à perdre du poids, ajoute-t-elle. Les messieurs de 2014 se marieront dans une proportion de 27 %; pour les dames, ça tourne autour de 30 %. 

«Très peu de Québécois et de Québécoises se marient. [...] On se marie moins et on se marie plus tard.» L'homme qui voudra s'unir pour le meilleur et pour le pire attendra jusqu'à 33 ans, en moyenne. La femme aura environ 32 ans.

Une autre tendance est très claire : les années 2000 marquent le déclin accéléré de l'union religieuse. La décade précédente affichait un taux d'environ 70 % d'unions conclues devant un ministre du culte. L'an dernier, on était rendu à 45 %!

Puisqu'il y a quand même eu 22 410 mariages au Québec en 2014, qui officie? L'ami, le beau-frère, voire un maire. Le couple peut choisir une «personne désignée» pour souder son amour. «Les personnes désignées représentent maintenant le quart des mariages des personnes de sexe opposé.» Chez les gais et lesbiennes, c'est encore plus populaire, à 37 %. Les greffiers et les notaires perdent de la clientèle.

Au fait, les couples de même sexe suivent les couples de sexe opposé. Le nombre de mariages gais et lesbiens diminue aussi.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer