Activités payantes pour pallier le déficit des Fêtes de la Nouvelle-France

Le directeur général des Fêtes de la Nouvelle-France souligne... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Le directeur général des Fêtes de la Nouvelle-France souligne que les activités présentées gratuitement - avec le médaillon - dans les années précédentes le resteront cette année. Seules de nouvelles offres pourront être soumises à des frais supplémentaires.

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Ayant vu son déficit doubler entre 2013 et 2014, l'organisation des Fêtes de la Nouvelle-France se lance dans l'offre d'activités payantes pour pallier le manque à gagner.

Il s'agit d'activités «à valeur ajoutée», précise Stephan Parent, directeur général de l'événement. Même avec le médaillon, «les gens devront payer un supplément» pour accéder à certains segments de la programmation 2015. 

Le directeur général souligne toutefois que les activités présentées gratuitement - avec le médaillon - dans les années précédentes le resteront cette année. Seules de nouvelles offres pourront être soumises à des frais supplémentaires. Cet ajout payant était nécessaire «pour aller chercher un supplément d'argent», soutient M. Parent. 

Les Fêtes de la Nouvelle-France ont accusé un déficit de 59 000 $ en 2014, plus du double de celui de 25 000 $ accumulé l'année précédente. «Mais sur un budget de 2,25 millions $, c'est pas tant que ça», assure M. Parent.

Rappelons également que la Société des alcools du Québec (SAQ) annonçait en mars qu'elle retirait 230 000 $ de sa commandite offerte aux Fêtes de la Nouvelle-France. Une perte représentant plus de 10 % du budget total de l'événement. La SAQ était le présentateur officiel des Fêtes depuis leurs débuts.

L'organisation pourrait-elle bénéficier d'un investissement supplémentaire de la Ville de Québec - qui verse déjà 152 000 $ pour l'événement -, comme celui annoncé lundi à l'intention du Carnaval de Québec? «On n'est pas dans cette projection-là», répond M. Parent, précisant que les déficits des deux événements ne sont pas du tout dans le même ordre de grandeur. 

À ce sujet, la Ville a réitéré mardi qu'elle n'investirait pas davantage dans les Fêtes de la Nouvelle-France cette année.

Budget équivalent

Malgré ces coupes importantes, l'organisation dit avoir réussi à maintenir un budget total de 2,25 millions $, soit une différence de moins de 100 000 $ par rapport à l'an dernier, précise Stephan Parent. M. Parent tient à en faire mention : «Les gens ne verront pas la différence.»

Principalement en raison du désistement de la SAQ, l'enveloppe provenant de commandites en biens et services a diminué de beaucoup cette année, passant de 736 000 $ à 576 000 $. Cependant, les Fêtes obtiennent un budget total équivalent à celui de l'an dernier grâce à l'apport de nouvelles contributions.

«On a dû faire des pirouettes», mentionne M. Parent, mais l'organisation a réussi à aller chercher près de 175 000 $ en argent frais, notamment auprès de l'Office du tourisme de Québec et de l'Agence de développement économique du Canada. La province de l'Ontario apporte elle aussi sa contribution, à hauteur de 25 000 $, afin de promouvoir le 400e anniversaire de la présence française en Ontario.

Les contractions budgétaires effectuées par la SAQ - qui demeure par ailleurs partenaire de l'événement - ont forcé les organisateurs à être plus inventifs, souligne Stephan Parent. Au lieu d'offrir deux scènes, comme c'était le cas auparavant, les Fêtes n'en compteront qu'une, à la place de Paris, où sera offerte une programmation musicale en continu. Une amélioration par rapport à l'an dernier, se réjouit M. Parent, car un seul spectacle par jour était présenté sur la scène de la place de Paris dans les années antérieures.

«On veut faire croître la fête», lance le directeur général. En ce sens, il compte prochainement lancer une «une nouvelle phase» de développement pour l'événement.

Les Fêtes de la Nouvelle-France ont accueilli 206 000 visiteurs en 2014 et 211 000 en 2013. La programmation complète des 19es Fêtes de la Nouvelle-France sera dévoilée lundi, et l'événement comme tel se tiendra du 5 au 9 août.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer