Des projets pour garder en vie les forums jeunesse

Félix Joyal Lacerte, président de la Table de... (Archives La Presse canadienne)

Agrandir

Félix Joyal Lacerte, président de la Table de concertation des forums jeunesse régionaux du Québec, précise que lors d'une rencontre récente avec le premier ministre Philippe Couillard (photo), celui-ci n'a pas écarté la possibilité qu'un financement public soit éventuellement octroyé aux forums jeunesse pour un projet s'inscrivant bien dans la prochaine Politique québécoise de la jeunesse.

Archives La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Moins de trois mois après l'annonce de l'abolition du financement aux forums jeunesse, voilà qu'une dizaine d'entre eux, dont celui de la Capitale-Nationale, s'organisent afin de poursuivre leurs activités liées à la participation citoyenne.

«On est des ONBL [organismes à but non lucratif]», explique Félix Joyal Lacerte, président de la Table de concertation des forums jeunesse régionaux du Québec (TCFJRQ). Et pour survivre, ces OBNL doivent trouver de nouvelles sources de financement. 

Pour ce faire, ils comptent retourner à la main qui les a nourris pendant 15 ans : le gouvernement.

M. Joyal Lacerte précise que lors d'une rencontre récente avec le premier ministre Philippe Couillard, celui-ci n'a pas écarté la possibilité qu'un financement public soit éventuellement octroyé aux forums jeunesse pour un projet s'inscrivant bien dans la prochaine Politique québécoise de la jeunesse.

«Couillard nous a dit de déposer des projets», dit M. Joyal Lacerte. «On voit très bien qu'on peut se coller à l'intérieur de la consultation» pour le renouvellement de ladite politique.

«Le fait qu'il nous ait ouvert la porte, on a vu ça d'un bon oeil. Je ne pense pas qu'il ait dit ça pour bien paraître», ajoute le président de la TCFJRQ, qui est également président du forum jeunesse de la région de la Capitale-Nationale.

Inciter au vote

En ce sens, la TCFJRQ compte, dès la fin de l'été, déposer un projet national qui aura été élaboré avec la concertation de tous ses forums régionaux. Ce projet visera trois objectifs : la stimulation du vote en période électorale, ainsi que la formation d'une relève au sein des conseils municipaux et des administrations jeunesse.

«Je ne vous cacherai pas que le premier ministre a démontré beaucoup d'intérêt pour la stimulation électorale et pour la relève au sein des conseils municipaux, précise Félix Joyal Lacerte, qui semble assez confiant en l'avenir des forums jeunesse, malgré les circonstances.

Si les forums jeunesse obtiennent tout le financement qu'ils convoitent actuellement auprès du gouvernement du Québec, ceux-ci pourraient se voir remettre une enveloppe de 2,5 millions $. «Ça, c'est le scénario idéal», mentionne M. Joyal Lacerte. 

À titre de comparaison, la TCFJRQ recevait 14 millions $ par année avant que le gouvernement n'y mette la hache. 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer