CPE: les coupes de 74 M$ confirmées

Les compressions dans les garderies publiques et privées... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Les compressions dans les garderies publiques et privées s'appliqueront à la subvention gouvernementale et à la contribution quotidienne de 7,30 $ par enfant.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les réseaux des CPE et des garderies privées subventionnées ont reçu jeudi les règles budgétaires qui confirment l'application des compressions gouvernementales de 74 millions $ cette année.

Selon les informations obtenues par Le Soleil, le scénario retenu par le ministère de la Famille pour les Centres de la petite enfance (CPE) combine une rationalisation de 2,95 % dans chaque établissement et une récupération d'une partie des surplus accumulés dans le réseau.

La compression imposée aux CPE dans leur fonctionnement représente une somme de 36,9 millions $ pour 2015-2016. Le ministère prend aussi 12,3 millions $ à même leurs surplus par une récupération proportionnelle à l'ampleur des sommes accumulées dans chaque établissement.

La ministre de la Famille, Francine Charbonneau, a déjà critiqué l'ampleur des frais d'administration dans les CPE et noté que les surplus accumulés de 177 millions $ dans le réseau, «ce n'est pas leur argent, c'est l'argent des Québécois».

«Ce n'est pas leur argent, c'est l'argent des Québécois.»

Francine Charbonneau
La ministre de la Famille

Fin mars, elle a offert aux CPE quatre scénarios de coupes pour récupérer la somme totale de 49,2 millions $ dans le réseau. Même si la compression a été qualifiée de «défi insurmontable» par l'Association québécoise des CPE (AQCPE), le scénario retenu est celui qui apparaissait le moins mauvais.

Tout indique que la proposition de l'AQCPE d'accueillir entre un et trois enfants de plus par installation sans que Québec ne verse de subventions n'a pas été retenue par le ministère.

Garderies privées

Dans le cas des garderies privées non subventionnées, Québec va chercher 22 millions $ uniquement dans le fonctionnement avec une compression de 3,9 %, selon nos informations. Les bureaux coordonnateurs seront quant à eux ponctionnés de 2,3 millions $.

Les gestionnaires des garderies publiques et privées devront prévoir que leurs compressions, qui entreront en vigueur le 1er août, seront rétroactives au 1er avril. Ils devront donc payer le montant de la rétroaction dès le mois d'août.

Dans les deux cas, la compression ne s'applique pas uniquement à la subvention, mais aussi à la contribution quotidienne de 7,30 $ par enfant.

Selon ce qu'il a été possible d'apprendre, le ministère rendra ces informations publiques cet après-midi. Ni l'AQCPE ni l'Association des garderies privées du Québec n'ont voulu commenter, jeudi.

Compressions et modulation des frais

Les négociations entre la ministre Charbonneau et son réseau n'ont pas été de tout repos. En février, les CPE et les garderies privées ont demandé de concert la démission de Mme Charbonneau. Ils critiquaient sa méconnaissance des dossiers. Si les tensions se sont apaisées depuis, l'AQCPE déplorait néanmoins en avril les conséquences des coupes sur les services offerts aux enfants.

Les compressions se font en parallèle de la modulation des frais de service de garde en fonction des revenus des parents. La nouvelle grille de tarif est en vigueur depuis le 22 avril, au lendemain de la sanction du projet de loi 28 adopté sous bâillon. Les parents verront la différence sur leur prochaine déclaration de revenus, le cas échéant.

Le projet de loi 27 sur l'optimisation des services de garde subventionnés n'a pas progressé dans le processus parlementaire depuis le 10 février. La ministre Charbonneau a dû reculer en novembre sur l'approche punitive qu'elle envisageait pour les parents qui contribuent au phénomène des «places fantômes».

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer