Saint-Jean-Baptiste: rapide changement de mentalité sur les Plaines

Il aura fallu moins de cinq ans pour... (Photothèque Le Soleil, Caroline Grégoire)

Agrandir

Il aura fallu moins de cinq ans pour que la fête du 23 juin sur les plaines d'Abraham perde son étiquette de «beuverie».

Photothèque Le Soleil, Caroline Grégoire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) À un mois de la fête nationale du Québec, Éduc'alcool applaudit le fait que les citoyens fêtent maintenant «debout» et non ivres, couchés dans le gazon.

Contrairement au Carnaval de Québec, où il a fallu entre 10 et 12 ans pour modifier le comportement des gens, moins de cinq ans ont été nécessaires pour transformer la soirée du 23 juin sur les plaines d'Abraham, souligne fièrement au Soleil Hubert Sacy, directeur général d'Éduc'alcool. «Ce n'est plus une beuverie» qui se termine à l'aurore comme en 2010.

Éduc'alcool, qui débute lundi sa campagne de sensibilisation en prévision de la Saint-Jean-Baptiste, a d'ailleurs quelque peu modifié son approche pour cette année. Si, en 2011, le slogan «Le Québec, ça se fête debout» se voulait une dénonciation de l'abus d'alcool et des nombreux dérapages qui y sont liés, aujourd'hui, il se veut une invitation à la célébration festive et modérée.

«C'est un changement de ton attribuable aux grandes améliorations de comportement des fêtards ces quatre dernières années, affirme au Soleil M. Sacy. Lors de notre première campagne [en 2011], nous avions constaté que 55 % des gens qui causaient du trouble arrivaient de l'extérieur de Québec. Nous avons alors fait une campagne à 250 kilomètres autour de la capitale nationale pour tenter d'enlever l'idée qu'à Québec, c'est la place où tu peux faire ce que tu veux», raconte-t-il.

Sur les 200 000 personnes qui sont venues fêter en haute ville en 2011, environ «25 000 jeunes» se déplaçaient seulement pour prendre de l'alcool, ajoute le dg. «C'était hors contrôle, il y avait de l'alcool en abondance et d'autres substances. La Ville nous avait alors demandé de l'aide. La réputation de Québec était devenue la place où tout le monde venait foutre la merde. Avec la Sûreté du Québec, nous avons installé des barrages sur les routes, car le monde arrivait avec des caisses de bières à ne plus savoir quoi en faire.»

Entre 2010 et 2013, pour la soirée et la nuit de la Saint-Jean-Baptiste, les appels au 9-1-1 ont passé de 142 à 89 et les arrestations ont baissé de plus de 50 %, passant de 66 à 32, dont la moitié concernaient des résidents de l'extérieur de la capitale, selon des données fournies par Éduc'alcool. En 2014, seulement 19 arrestations ont eu lieu.

Pour M. Sacy, le changement d'attitude des Québécois s'explique de trois façons. «Il y a l'élément de sensibilisation majeur, les nouvelles habitudes de consommation d'alcool - de plus en plus, les gens consomment chez eux - et il y a la situation économique des gens.»

Consommation en baisse

Quant à la consommation générale d'alcool des Québécois, elle a quelque peu diminué au cours des deux dernières années. «La consommation a baissé d'un demi-litre d'alcool pur par habitant, avance M. Sacy. À titre comparatif, au cours des 10 années qui ont précédé, la consommation d'alcool pur avait augmenté de 0,1 litre par an, ce qui représente une hausse totale de 1 litre sur 10 ans.»

En effet, selon des données compilées par Éduc'alcool et tirées de Statistique Canada, la diminution du volume de ventes d'alcool par habitant du Québec est tombée à 8,4 litres d'alcool pur par année (8,0 litres pour le Canada) alors qu'elle était de 8,6 litres l'an dernier et de 8,9 litres l'année précédente. Ce niveau est le plus bas de la décennie.

Toutefois, le Québec demeure la province où il y a le plus grand pourcentage de consommateurs d'alcool au pays : près de 83 % des Québécois âgés de 15 ans et plus sont des buveurs (76 % pour le Canada).

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer