La dernière messe de l'église Saint-Jean-Baptiste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les cloches de l'église Saint-Jean-Baptiste ont crié leur joie une dernière fois, dimanche, au terme de la messe de la Pentecôte. La paroisse a mis la clé sous la porte du bâtiment patrimonial érigé en 1883 après les cérémonies, incapable d'assumer sa part des coûts d'entretien.

Les fidèles se sont présentés par centaines, bien avant le début de la messe, pour se recueillir une dernière fois dans l'église classée monument historique dans les années 90 et veillant sur le faubourg depuis plus de 120 ans.

On se serait cru dans l'église Saint-Jean-Baptiste des beaux jours, qui accueillait à l'époque 2500 porteurs de la foi en son sein. Les balcons ont été ouverts au public, dimanche, rarissime exception ces derniers temps.

À l'entrée, dans les minutes précédant les cérémonies de la Pentecôte, l'abbé Pierre Gingras se tenait debout, souriant, accueillant chaleureusement ceux qui s'étaient déplacés pour cet événement historique.

«Je trouve les gens tout à fait extraordinaires dans leur solidarité et dans ce qui constitue une épreuve pour la communauté chrétienne», a-t-il exprimé tout juste avant de se rendre devant l'autel pour présider la messe.

Tiraillé entre la tristesse de voir les lieux scellés dans quelques heures et l'espoir de voir tous ces citoyens réunis, le curé cachait mal ses émotions. «Les cloches vont faire entendre une dernière fois leur joie, après, ce sera terminé, autant pour la vie en haut que la vie en bas...»

Il y a quelques mois, la paroisse en est venue au constat qu'elle ne pouvait plus assumer les coûts d'entretien estimés à 170 000 $ par année, et de 10 millions $ pour une rénovation complète. Sans le dire directement, Pierre Gingras a laissé comprendre qu'il aurait aimé davantage de soutien des gouvernements municipal et provincial pour pouvoir maintenir l'église en activité.

Cri du coeur

«On manifeste, sans casseroles ni carrés, mais tout de rouge vêtu», a déclaré l'abbé Gingras, faisant référence aux symboles du mouvement de contestation étudiant.

L'appui démontré par les citoyens dimanche, par la force du nombre, est selon lui porteur d'optimisme de revoir un jour une messe dans l'église. «[Cette foule] vient traduire le désir d'une population de garder ses monuments et son histoire. On ne peut pas parler plus fort [...] Ça fait partie de notre façon de parler, en douceur et avec respect.»

L'abbé Gingras a poursuivi son cri du coeur lors de son homélie. Il a rendu hommage à une église «symbole d'une audace tenace qui nous provient de nos ancêtres; ce symbole d'un dynamisme collectif qui traduit la grandeur et la dignité d'une nation quand elle sait s'unir pour bâtir».

Comme de nombreux hommes de foi avant lui, l'abbé Gingras a souligné la perte de vitesse de la foi au sein de la société québécoise.

Marcel Tanguay, un pratiquant assidu, a délaissé la paroisse de Saint-Roch, dimanche, pour témoigner de sa solidarité envers ses voisins de la haute-ville. «Je trouve ça épouvantable», a-t-il dit, à propos de la fermeture de l'église. «C'est triste. C'est triste de voir que le monde a quitté l'église, que la population ait délaissé la religion.»

La messe s'est terminée sur le parvis, donnant rue Saint-Jean. Sur la place publique ensoleillée, les derniers hommages ont été rendus, les derniers croyants, bénis.

Les reliques de l'église Saint-Jean-Baptiste ont ensuite été transférées à l'église des Saint-Martyrs-Canadiens.

Par ailleurs, le cardinal Gérald Cyprien Lacroix a fait parvenir une missive à la paroisse Saint-Jean-Baptiste, dimanche matin, l'assurant de son entier soutien. «Cet événement constitue un grand dépouillement, voire même une perte douloureuse. Je tiens à me faire proche de vous», a écrit Mgr Lacroix.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer