Le bingo en déclin

Salle de bingo à Montréal... (La Presse Canadienne, Paul Chiasson)

Agrandir

Salle de bingo à Montréal

La Presse Canadienne, Paul Chiasson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Giuseppe Valiante
La Presse Canadienne
Montréal

Le bingo est en déclin au Québec. Les quelque 50 établissements restants dans la province perdent chaque année des millions de dollars alors que leurs derniers clients meurent - et ne sont pas remplacés par des plus jeunes.

Jean-Marc Crête, 61 ans - l'un des rares amateurs de bingo qui participe encore à ces soirées - affirme que les salles étaient bondées lorsqu'il était permis de fumer à l'intérieur. Selon lui, plusieurs fumeurs ont cessé de participer aux activités après l'adoption de la loi anti-tabac, en 2006.

Le gouvernement du Québec a d'ailleurs tenté à plusieurs reprises de relancer ce secteur moribond, mais les profits ont malgré tout continué de chuter.

Le bingo a connu son âge d'or dans les années 1960 et 1970, lorsque l'influence de l'Église catholique a commencé à s'étioler. Les femmes, qui cherchaient la compagnie d'autres personnes hors des établissements religieux, ont jeté leur dévolu sur ces salles de bingo qui sont devenues très populaires.

Certains promoteurs organisaient même des parties dans des stades, où des milliers de joueurs se rassemblaient pour avoir la chance de gagner une voiture, des voyages ou beaucoup d'argent.

Jeanne, âgée de 78 ans, qui était assise à proximité de M. Crête, affirme que ses camarades et elles participaient à des soirées qui leur permettaient de remporter des paniers d'épicerie dans les années 1960. De nos jours, toutefois, il est plus courant que des joueurs empochent des centaines ou des milliers de dollars - mais cela ne semble pas assez attirant pour les jeunes.

Devant l'abondance de l'offre de jeux électroniques, ces longues soirées traditionnelles de bingo - où les boissons alcoolisées sont interdites - semblent plutôt archaïques.

Mis à part le gouvernement qui perd beaucoup d'argent, les organismes sans but lucratif sont aussi affectés par ce déclin. En fait, quelque 800 églises et organisations communautaires dépendent du bingo pour financer leurs activités.

En vertu de la loi, seuls les organismes sans but lucratif peuvent détenir un permis pour organiser des soirées de bingo. Pour ce faire, les organisations doivent se regrouper et trouver un promoteur afin de mettre en place une installation.

Il y a cinq ans, Loto-Québec s'est inspirée de l'Europe pour créer Kinzo, un nouveau jeu qui vise à rejoindre plus de jeunes, selon la porte-parole de la société d'État Marie-Claude Rivest. Les parties sont plus courtes et l'alcool peut être servi à certains endroits.

Or, ce n'est pas encore suffisant pour combler ce manque. Le Secrétariat du bingo du Québec demande ainsi au gouvernement de «moderniser» l'activité en instaurant des soirées lors desquelles les participants pourront jouer au bingo traditionnel, à Kinzo et à d'autres jeux.

Le gouvernement québécois considère d'ailleurs la possibilité de déplacer le jeu en ligne où les Québécois des quatre coins de la province pourront jouer ensemble pour gagner des plus gros prix - une autre proposition du secrétariat.

«Le jeu traditionnel parce qu'il y a quand même une clientèle qui est là et qui joue et le jeu électronique qui attire une jeune clientèle comme ça s'est fait en Ontario, en Colombie-Britannique et en Alberta, entre autres. Cette cohabitation-là a relancé [l'industrie] et a été un succès», a affirmé Gaston Leroux, directeur général du secrétariat.

Québec autorise actuellement seulement les soirées de bingo et de Kinzo.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer